Performance Énergétique et Environnementale

Cursus - Devenir AMO Smart

Maîtriser les missions de l’Assistant à Maîtrise d’Ouvrage en Smart Building

MCU45

4 jours

28 heures

2 695 €ht

Objectifs de la formation

  • Comprendre les spécificités du bâtiment intelligent et le situer dans une logique globale : Smart City, objets connectés, BIM…

  • Positionner l’AMO Smart par rapport aux autres intervenants du Smart Building

  • Anticiper les risques et responsabilités de l’AMO Smart

  • Savoir analyser les besoins du maître d’ouvrage en termes d’usage et les hiérarchiser

  • Prendre en compte les contraintes budgétaires pour réaliser des préconisations techniques

  • Choisir et piloter le maître d’œuvre de la conception à la réception des travaux

  • Apporter des conseils au maître d’ouvrage pour une exploitation, une évolutivité et une maintenance optimales après la livraison du bâtiment

Programme Résumé

Cursus - Devenir AMO Smart

Maîtriser les missions de l’Assistant à Maîtrise d’Ouvrage en Smart Building

4 jours 28 heures

télécharger le programme

voir le programme long

  • Module 1 - Smart Building - Mener un projet de bâtiment intelligent (1 jour)

  • Maîtriser les fondamentaux du bâtiment intelligent

    • Connaître la définition et les caractéristiques du bâtiment intelligent : performance, confort, durabilité, communication…
    • Distinguer les spécificités selon le type de bâtiment : bureaux, logements collectifs, établissements publics etc.
    • Identifier les acteurs du smart building : comprendre leur rôle et les fonctions de chacun
    • Maîtriser le contexte réglementaire
    • Comprendre les impacts des services cloud et des objets connectés sur les bâtiments
  • Identifier les atouts du smart building

    • Déterminer et maîtriser votre consommation énergétique
    • Renforcer la productivité de vos exploitants : supervision, télémaintenance, téléassistance et datamining
    • Faire des économies en optimisant la maintenance des équipements
    • Accroître la qualité d’usage pour les occupants : confort, accessibilité du bâtiment, sécurité des biens et des personnes
    • Améliorer l’image de votre bâtiment
  • Adapter le niveau d’intelligence du bâtiment aux besoins réels

    • Définir les fonctions du bâtiment
    • Élaborer des scenarii d’usage
    • Connaître les différents systèmes de gestion technique et choisir le plus approprié : GTC, GTB, gestion active des bâtiments et bâtiment connecté basé sur le numérique
    • Traduire vos attentes dans un Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) et définir un lot smart
  • Appréhender les aspects financiers d’une construction et d’une réhabilitation smart building

    • Évaluer les coûts d’investissement supplémentaires par rapport à un bâtiment classique : capteurs, smart metering, protocoles de communication…
    • Calculer le retour sur investissement : estimer les économies possibles en termes d’énergie et de frais annexes d’exploitation
    • Éléments prospectifs : appréhender l’évolution des modèles économiques
  • Exploiter intelligemment le bâtiment

    • Connaître les erreurs à ne pas commettre
    • Interopérabilité des données : définition et enjeux
    • Donner du sens aux données collectées : lire et interpréter la data
    • Comment amener les occupants à devenir acteurs du bâtiment intelligent
    • CAS PRATIQUES : logements collectifs, immeubles de bureaux, hôtels
  • Remise de travaux intersession pris en compte dans l’évaluation finale

  • Module 2 - Assistance à maîtrise d'ouvrage Smart Building - AMO Smart Building (1 jour)

  • Maîtriser le cadre juridique de l’intervention de l’AMO Smart

    • Connaître les principales références réglementaires
    • Identifier l’impact de l’existence ou non d’un mandat et d’un lot Smart défini
    • Répertorier les différents profils des AMO Smart
    • Pourquoi faire appel à une AMO Smart
    • Prendre en compte la protection des données personnelles dans le cadre de la RGPD
  • Positionner le rôle de l’AMO Smart dans l’opération : les relations avec le maître d’ouvrage et les autres intervenants

    • Connaître le contenu et les caractéristiques de ses relations avec le maître d’ouvrage
    • Étudier la nature du contrat avec le maître d’ouvrage
    • Savoir différencier l’AMO Smart des autres acteurs du pilotage du projet : AMO généraliste, AMO spécialisé, maître d’ouvrage délégué, contrat de construction générale ou de promotion immobilière…
    • Caractériser les relations de l’AMO Smart avec les autres intervenants de la conception et de la réalisation (maître d’œuvre, coordinateur SPS…) : qui fait quoi et quand
    • Préciser les modalités de rémunération de l’AMO Smart
  • Déterminer l’étendue du champ d’intervention de l’AMO Smart

    • Préciser le contenu des missions de l’AMO Smart depuis l’idée du projet jusqu’à l’achèvement de l’opération
    • Appréhender les aspects financiers, commerciaux, juridiques, urbanistiques, techniques, environnementaux
  • Anticiper les risques et responsabilités de l’AMO Smart selon la nature de la mission confiée

    • Comprendre les distinctions entre AMO Smart et Maîtrise d’Ouvrage Déléguée (MOD) et leurs effets sur la relation avec le maître d’ouvrage
    • Identifier les obligations de l’AMO Smart et le devoir de conseil
    • Obligation de moyens vs. obligation de résultats : déterminer la responsabilité de l’AMO Smart à l’égard du maître d’ouvrage et de l’ensemble des intervenants
    • Prévenir les incertitudes juridiques liées à un nouveau statut : principe de mise en œuvre des responsabilités
    • Identifier ce qui relève de la responsabilité contractuelle et de la responsabilité délictuelle
    • Comprendre le contentieux de la responsabilité
    • Bien définir sa couverture et faire de son assureur un partenaire
    • CAS PRATIQUES : Analyse de la jurisprudence : anticiper sur qui repose la charge de la preuve à partir des premiers cas observés dans le domaine du Smart Building ou des contextes juridiques similaires
  • QCM de 20 questions techniques, fonctionnelles, organisationnelles et juridiques, pris en compte dans l’évaluation finale (30 minutes)

  • Module 3 - Concevoir et mettre en œuvre le projet : de l’analyse des besoins à la livraison (2 jours)

  • Restitution à l’oral des travaux intersessions et évaluation

  • Connaître les différentes solutions techniques disponibles sur le marché et garantir l’interopérabilité des systèmes déployés

    • Choisir l’environnement logiciel et les infrastructures : filaire/sans fil, bus/étoile, propriétaire/normalisé...
    • Maîtriser les différents protocoles et standards (Z-Wave, EnOcean, KNX, DALI, M-Bus, Modbus, Bacnet, Lonworks, Zigbee…)
    • Identifier l’impact de ses choix sur l’interopérabilité des systèmes dans un contexte multi-fabricants
    • Prévoir les évolutions à venir et l’intégration de nouveaux services
    • Anticiper l’extension du Smart Building à la Smart Grid et à la Smart City
    • EXERCICE : Cartographie des solutions Smart
  • Concevoir le projet : analyser, hiérarchiser les besoins du maître d’ouvrage et les traduire en prescriptions claires

    • Faire le point sur les besoins réels en matière d’optimisation énergétique, d’automatisation, de sécurité, de confort, d’accessibilité, de réseau, de multimédia et objets connectés
    • Intégrer les contraintes du bâtiment en matière d’infrastructures et de connectivité
    • Inscrire son analyse dans une perspective de long terme, incluant l’exploitation et la maintenance
    • Préciser les objectifs à atteindre et les outils de suivi
    • Mettre en relation le niveau d’exigences souhaité et l’enveloppe budgétaire prévue
    • Elaborer une grille d’analyse permettant de synthétiser des recommandations claires
    • Définir les compétences et l’organisation nécessaires au projet
    • Savoir orienter le maître d’ouvrage vers les meilleurs choix fonctionnels, techniques, organisationnels et financiers
    • CAS PRATIQUE : à partir d’un exemple concret, les stagiaires seront amenés, en sous-groupes, à utiliser la méthodologie proposée pour établir des recommandations, puis à justifier leurs choix
  • Mettre en œuvre le projet et piloter les intervenants Smart : accompagner le maître d’ouvrage de l’appel d’offres à la réception des travaux

    • Aider à la rédaction du dossier de consultation : cahier des charges fonctionnels et des solutions à mettre en place
    • Participer au choix du maitre d’œuvre : étudier la qualité, la faisabilité, les coûts des réponses présentées et les compétences des candidats
    • Mettre en place un dialogue avec l’équipe Smart retenue
    • Identifier les possibilités d’optimisations et de phasage du projet
    • Veiller au respect des objectifs à travers l’élaboration d’un plan de commissionnement
    • Assurer une interface efficace tout au long du projet entre le langage technique du concepteur et les attentes d’usage du maître d’ouvrage
    • Réceptionner les travaux
    • Mettre en place une organisation efficace pour une bonne exploitation et maintenance du bâtiment après sa livraison
    • CAS PRATIQUE : le rôle de l’AMO Smart dans la réception des travaux : à partir d’un exemple de projet, les stagiaires devront définir les critères à mettre en place pour valider que la livraison correspond à la commande
  • Valoriser le smart building en obtenant un label

    • Panorama des certifications dédiées à l’immobilier
    • Connaître les nouveaux cadres de référence du bâtiment connecté (R2S-Ready2Services, R2G-Ready2Grids, Wiredscore, NF Bâtiment connecté, prestataire Smart Building de confiance…)
    • Sélectionner le bon label et déposer le dossier
  • Exercice pratique : 5 questions ouvertes sur la conception Smart (40 minutes)

  • Évaluation de fin de cursus

  • Composition

    • Des résultats du QCM de 20 questions réalisé à l’issue de la 2ème journée
    • De l’évaluation des travaux intersessions
    • De l’exercice pratique réalisé à l’issue de la 4ème journée
  • Module 1 - Smart Building - Mener un projet de bâtiment intelligent (1 jour)

  • Maîtriser les fondamentaux du bâtiment intelligent

    • Connaître la définition et les caractéristiques du bâtiment intelligent : performance, confort, durabilité, communication…
    • Distinguer les spécificités selon le type de bâtiment : bureaux, logements collectifs, établissements publics etc.
    • Identifier les acteurs du smart building : comprendre leur rôle et les fonctions de chacun
    • Maîtriser le contexte réglementaire
    • Comprendre les impacts des services cloud et des objets connectés sur les bâtiments
  • Identifier les atouts du smart building

    • Déterminer et maîtriser votre consommation énergétique
    • Renforcer la productivité de vos exploitants : supervision, télémaintenance, téléassistance et datamining
    • Faire des économies en optimisant la maintenance des équipements
    • Accroître la qualité d’usage pour les occupants : confort, accessibilité du bâtiment, sécurité des biens et des personnes
    • Améliorer l’image de votre bâtiment
  • Adapter le niveau d’intelligence du bâtiment aux besoins réels

    • Définir les fonctions du bâtiment
    • Élaborer des scenarii d’usage
    • Connaître les différents systèmes de gestion technique et choisir le plus approprié : GTC, GTB, gestion active des bâtiments et bâtiment connecté basé sur le numérique
    • Traduire vos attentes dans un Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) et définir un lot smart
  • Appréhender les aspects financiers d’une construction et d’une réhabilitation smart building

    • Évaluer les coûts d’investissement supplémentaires par rapport à un bâtiment classique : capteurs, smart metering, protocoles de communication…
    • Calculer le retour sur investissement : estimer les économies possibles en termes d’énergie et de frais annexes d’exploitation
    • Éléments prospectifs : appréhender l’évolution des modèles économiques
  • Exploiter intelligemment le bâtiment

    • Connaître les erreurs à ne pas commettre
    • Interopérabilité des données : définition et enjeux
    • Donner du sens aux données collectées : lire et interpréter la data
    • Comment amener les occupants à devenir acteurs du bâtiment intelligent
    • CAS PRATIQUES : logements collectifs, immeubles de bureaux, hôtels
  • Remise de travaux intersession pris en compte dans l’évaluation finale

  • Module 2 - Assistance à maîtrise d'ouvrage Smart Building - AMO Smart Building (1 jour)

  • Maîtriser le cadre juridique de l’intervention de l’AMO Smart

    • Connaître les principales références réglementaires
    • Identifier l’impact de l’existence ou non d’un mandat et d’un lot Smart défini
    • Répertorier les différents profils des AMO Smart
    • Pourquoi faire appel à une AMO Smart
    • Prendre en compte la protection des données personnelles dans le cadre de la RGPD
  • Positionner le rôle de l’AMO Smart dans l’opération : les relations avec le maître d’ouvrage et les autres intervenants

    • Connaître le contenu et les caractéristiques de ses relations avec le maître d’ouvrage
    • Etudier la nature du contrat avec le maître d’ouvrage
    • Savoir différencier l’AMO Smart des autres acteurs du pilotage du projet : AMO généraliste, AMO spécialisé, maître d’ouvrage délégué, contrat de construction générale ou de promotion immobilière…
    • Caractériser les relations de l’AMO Smart avec les autres intervenants de la conception et de la réalisation (maître d’œuvre, coordinateur SPS…) : qui fait quoi et quand
    • Préciser les modalités de rémunération de l’AMO Smart
  • Déterminer l’étendue du champ d’intervention de l’AMO Smart

    • Préciser le contenu des missions de l’AMO Smart depuis l’idée du projet jusqu’à l’achèvement de l’opération
    • Appréhender les aspects financiers, commerciaux, juridiques, urbanistiques, techniques, environnementaux
  • Anticiper les risques et responsabilités de l’AMO Smart selon la nature de la mission confiée

    • Comprendre les distinctions entre AMO Smart et Maîtrise d’Ouvrage Déléguée (MOD) et leurs effets sur la relation avec le maître d’ouvrage
    • Identifier les obligations de l’AMO Smart et le devoir de conseil
    • Obligation de moyens vs. obligation de résultats : déterminer la responsabilité de l’AMO Smart à l’égard du maître d’ouvrage et de l’ensemble des intervenants
    • Prévenir les incertitudes juridiques liées à un nouveau statut : principe de mise en œuvre des responsabilités
    • Identifier ce qui relève de la responsabilité contractuelle et de la responsabilité délictuelle
    • Comprendre le contentieux de la responsabilité
    • Bien définir sa couverture et faire de son assureur un partenaire
    • CAS PRATIQUES : Analyse de la jurisprudence : anticiper sur qui repose la charge de la preuve à partir des premiers cas observés dans le domaine du Smart Building ou des contextes juridiques similaires
  • QCM de 20 questions techniques, fonctionnelles, organisationnelles et juridiques, pris en compte dans l’évaluation finale (30 minutes)

  • Module 3 - Concevoir et mettre en œuvre le projet : de l’analyse des besoins à la livraison (2 jours)

  • Restitution à l’oral des travaux intersessions et évaluation

  • Connaître les différentes solutions techniques disponibles sur le marché et garantir l’interopérabilité des systèmes déployés

    • Choisir l’environnement logiciel et les infrastructures : filaire/sans fil, bus/étoile, propriétaire/normalisé...
    • Maîtriser les différents protocoles et standards (Z-Wave, EnOcean, KNX, DALI, M-Bus, Modbus, Bacnet, Lonworks, Zigbee…)
    • Identifier l’impact de ses choix sur l’interopérabilité des systèmes dans un contexte multi-fabricants
    • Prévoir les évolutions à venir et l’intégration de nouveaux services
    • Anticiper l’extension du Smart Building à la Smart Grid et à la Smart City
    • EXERCICE : Cartographie des solutions Smart
  • Concevoir le projet : analyser, hiérarchiser les besoins du maître d’ouvrage et les traduire en prescriptions claires

    • Faire le point sur les besoins réels en matière d’optimisation énergétique, d’automatisation, de sécurité, de confort, d’accessibilité, de réseau, de multimédia et objets connectés
    • Intégrer les contraintes du bâtiment en matière d’infrastructures et de connectivité
    • Inscrire son analyse dans une perspective de long terme, incluant l’exploitation et la maintenance
    • Préciser les objectifs à atteindre et les outils de suivi
    • Mettre en relation le niveau d’exigences souhaité et l’enveloppe budgétaire prévue
    • Elaborer une grille d’analyse permettant de synthétiser des recommandations claires
    • Définir les compétences et l’organisation nécessaires au projet
    • Savoir orienter le maître d’ouvrage vers les meilleurs choix fonctionnels, techniques, organisationnels et financiers
    • CAS PRATIQUE : à partir d’un exemple concret, les stagiaires seront amenés, en sous-groupes, à utiliser la méthodologie proposée pour établir des recommandations, puis à justifier leurs choix
  • Mettre en œuvre le projet et piloter les intervenants Smart : accompagner le maître d’ouvrage de l’appel d’offres à la réception des travaux

    • Aider à la rédaction du dossier de consultation : cahier des charges fonctionnels et des solutions à mettre en place
    • Participer au choix du maitre d’œuvre : étudier la qualité, la faisabilité, les coûts des réponses présentées et les compétences des candidats
    • Mettre en place un dialogue avec l’équipe Smart retenue
    • Identifier les possibilités d’optimisations et de phasage du projet
    • Veiller au respect des objectifs à travers l’élaboration d’un plan de commissionnement
    • Assurer une interface efficace tout au long du projet entre le langage technique du concepteur et les attentes d’usage du maître d’ouvrage
    • Réceptionner les travaux
    • Mettre en place une organisation efficace pour une bonne exploitation et maintenance du bâtiment après sa livraison
    • CAS PRATIQUE : le rôle de l’AMO Smart dans la réception des travaux : à partir d’un exemple de projet, les stagiaires devront définir les critères à mettre en place pour valider que la livraison correspond à la commande
  • Valoriser le smart building en obtenant un label

    • Panorama des certifications dédiées à l’immobilier
    • Connaître les cadres de référence du bâtiment connecté (R2S-Ready2Services, R2G-Ready2Grids, Wiredscore, NF Bâtiment connecté, prestataire Smart Building de confiance…)
    • Sélectionner le bon label et déposer le dossier
  • Exercice pratique : 5 questions ouvertes sur la conception Smart (40 minutes)

  • Évaluation de fin de cursus

  • Composition

    • Des résultats du QCM de 20 questions réalisé à l’issue de la 2ème journée
    • De l’évaluation des travaux intersessions
    • De l’exercice pratique réalisé à l’issue de la 4ème journée

Animée par

  • Frédéric  JABLONSKI

    Frédéric JABLONSKI Barreau de Lille

  • François-Xavier  JEULAND

    François-Xavier JEULAND FFD

  • François-Xavier JEULAND

    FFD

    Président-fondateur

  • François-Xavier Jeuland est ingénieur-conseil spécialisé en smart building. Diplômé de l’INSA, il intervient en tant que consultant indépendant auprès des architectes, des collectivités, des promoteurs, des fabricants, des installateurs et des particuliers. Après plusieurs expériences professionnelles dans les secteurs du numérique, du multimédia et des télécoms chez AT&T, il se spécialise dans l’intégration des technologies innovantes dans le bâtiment. Il est l’auteur du livre « la Maison Communicante – Réussir son installation domotique et multimédia (2012 – 4e édition – Eyrolles). Il est également membre de la Smart Building Alliance ainsi que président-fondateur de la Fédération Française de Domotique depuis 2012.
  • SES ANIMATIONS :

    Smart building - Mener un projet de bâtiment intelligent, Des contours de votre projet à l’évaluation de ses bénéfices sur le long terme

Publics concernés

  • AMO technique et économique ; Chargé d’opérations ; Ingénieur ; Technicien ; Intégrateur domotique ; Architecte ; Facility Manager ; Property Manager ; Responsable immobilier ; Services généraux ; Responsable services techniques, patrimoine et travaux

  • Assistance à maîtrise d’ouvrage ; Maître d’ouvrage public et privé ; Maître d’œuvre ; Bureau d’études ; Promoteur ; Bailleur social ; Constructeur de maisons individuelles ; Collectivité territoriale ; Entreprise ou administration propriétaire de ses locaux

Critères d'admission

  • Cette formation entre dans le champ d'application des dispositions relatives à la formation professionnelle continue car considérée comme une action d'adaptation et de développement des compétences des salariés.

Prérequis de la formation

  • Aucun prérequis n'est nécessaire

Certifications et Agréments

  • ISQ-OPQF | Qualification professionnelle délivrée aux organismes de formations en reconnaissance de leur professionnalisme. Il est fondé sur les critères suivants de respect de la règlementation, l'adéquation des compétences et des moyens techniques et humains aux actions de formation, la satisfaction des clients, la pérennité financière, le respect du code de déontologie, du code de conduite professionnelle et du règlement intérieur.
  • Prise en charge OPCA | Notre organisme est référencé par les OPCA et nos formations peuvent être prise en charge
ISQ-OPQF

Qualification professionnelle délivrée aux organismes de formations en reconnaissance de leur professionnalisme. Il est fondé sur les critères suivants de respect de la règlementation, l'adéquation des compétences et des moyens techniques et humains aux actions de formation, la satisfaction des clients, la pérennité financière, le respect du code de déontologie, du code de conduite professionnelle et du règlement intérieur.

Prise en charge OPCA

Notre organisme est référencé par les OPCA et nos formations peuvent être prise en charge

Prochaine(s) session(s)

  • Paris

    19/03-05/04/2019

    Modules Dates
    Module 1 19/03/19
    Module 2 20/03/19
    Module 3 04-05/04/19

    04-28/06/2019

    Modules Dates
    Module 1 04/06/19
    Module 2 05/06/19
    Module 3 27-28/06/19

    17/09-11/10/2019

    Modules Dates
    Module 1 17/09/19
    Module 2 18/09/19
    Module 3 10-11/10/19

Tarif(s) d'inscription

Le tarif comprend : l'accès à l’événement et/ou formation, les pauses, la restauration (selon le format et les horaires de l’événement), les supports papier ou électronique pour les événements de format conférence et les formations
Tarif général 2 695,00 €HT / 3 234,00 € TTC

Programme disponible en intra

contactez-nous

Pour aller plus loin

Cette formation fait partie d’un parcours plus complet

Modalités pédagogiques

  • Un questionnaire préalable sera envoyé aux participants pour recueillir leurs besoins et attentes spécifiques, et sera transmis au(x) formateur(s) avant la formation
  • Les Cursus sont déroulés en présentiel étayés, chaque fois que cela est pertinent, d’études de cas et de mise en pratique ou en situation
  • Les cursus comportent un système de validation des compétences par un dispositif de certification professionnelle, entérinés par un examen final devant un jury pédagogique
  • Un formulaire d’évaluation des formateurs et du déroulé du programme suivi sera proposé aux participants à la fin du stage

Sur le même thème

S’inscrire Ajouter à ma sélection