Transition Climatique

Crise de l’eau – 1ère édition

.

8 octobre 2024 - À Paris et en ligne

1 jour

à partir de 690 €ht

Pourquoi participer à cet événement?

  • Un contenu éditorial exceptionnel construit avec la rédaction de la Gazette des Communes

  • Une 1ère édition ancrée dans l’actualité : face aux forts investissements à venir et aux nouvelles législations découvrez les solutions concrètes des collectivités

  • S’inspirer des expériences menées par les collectivités

  • Des solutions pour financer le mur d’investissement

  • Des discussions entre les différents acteurs pour mieux partager une ressource limitée

Avec le témoignage de :

  • Régis BANQUET

    Régis BANQUET Intercommunalités de France

  • Hervé GILLÉ

    Hervé GILLÉ GIRONDE

  • Denis GUILBERT

    Denis GUILBERT VENDÉE EAU

  • Caroline LUCAS-LEBLANC

    Caroline LUCAS-LEBLANC SDIF

  • Alexandre MAYOL

    Alexandre MAYOL Université de Loraine

  • Régis TAISNE

    Régis TAISNE FNCCR

  • Régis BANQUET

    Intercommunalités de France

    Vice-Président

  • Hervé GILLÉ

    GIRONDE

    Sénateur

  • Denis GUILBERT

    VENDÉE EAU

    Directeur

  • Caroline LUCAS-LEBLANC

    SDIF

    Cheffe de service Contrôle technique de la délégation, Performance du réseau d'eau

  • Alexandre MAYOL

    Université de Loraine

    Maitre de conférence HDR en Economie

Qui participe à cet événement?

  • Collectivités, communes, conseils départementaux, conseils régionaux, service eau et assainissement, syndicat et régie des eaux

  • Eau, assainissement, développement durable

Programme

Crise de l’eau – 1ère édition

.

8 octobre 2024 - À Paris et en ligne / 1 jour

télécharger le programme

tout dépliertout replier
  • Accueil des participants 8h30
  • Introduction de la journée par la rédaction 9h00

  • Allocution d’ouverture - Les enjeux du manque d’eau pour les collectivités 9h10

  • PARTIE 1 : INVESTIR POUR L’EAU : LE PROCHAIN DÉFI DES COLLECTIVITÉS

  • Focus solutions - Réduire les fuites : un problème trop longtemps ignoré. 9h30

    • Sur 5 litres d’eau captés, un seul arrive chez les consommateurs ; ce qui équivaut à la perte d’un milliard de m3 par an.
    • Les causes sont nombreuses : réseaux vieillissants, méconnaissance du réseau d’eau, lenteur du renouvellement etc. …
    • Le renouvellement du réseau va demander un investissement massif des collectivités, dont les moyens sont toujours plus resserrés.
    • Sous la pression politique, comment faire face à ce devoir de renouvellement ? Pour quel coût ?
    • Grâce au transfert de la compétence eau et assainissement aux intercommunalités, la mutualisation des moyens sera-t-elle une solution à ce défi ?
    • Caroline LUCAS-LEBLANC

      Caroline LUCAS-LEBLANC SDIF

    • Caroline LUCAS-LEBLANC

      SDIF

      Cheffe de service Contrôle technique de la délégation, Performance du réseau d'eau

  • Keynote 10h15

  • Pause 10h30
  • Débat - Micro-polluants : jusqu’où aller pour traiter l‘eau ? 10h45

    • Quel est l’impact de la nouvelle réglementation européenne qui va augmenter le coût du traitement ?
    • Les solutions techniques de traitement des eaux usées en vue de leur réutilisation sont restreintes par la loi. Doit-on la faire évoluer pour résoudre le problème du manque d’eau ? À quels risques ?
    • Respecter la législation des polluants identifiés est-ce suffisant pour protéger la santé de ses administrés ? Faut-il devancer les prochaines interdictions ?
    • Retours d’expériences des collectivités qui se mobilisent pour devancer la législation.
  • Keynote 11h30

  • Focus solutions - Faut-il nécessairement augmenter le prix de l’eau ? Le défi du tarif juste et social 11h45

    • En France, l’eau finance l’eau ; mais dans un contexte d’économie d’eau, cette équation devient de plus en plus difficile à tenir. Dans ce contexte, comment conserver une marge de manœuvre financière pour faire face aux investissements à venir ?
    • Dans un contexte d’inflation, comment garantir un accès à l’eau à tous, même aux plus précaires ?
    • Entre tarif social, tarif saisonnier, principe de pollueur/payeur : retours sur les expérimentations des collectivités.
    • Régis BANQUET

      Régis BANQUET Intercommunalités de France

    • Alexandre MAYOL

      Alexandre MAYOL Université de Loraine

    • Régis TAISNE

      Régis TAISNE FNCCR

    • Régis BANQUET

      Intercommunalités de France

      Vice-Président

    • Alexandre MAYOL

      Université de Loraine

      Maitre de conférence HDR en Economie

    • Régis TAISNE

      FNCCR

      Chef du département "Cycle de l'eau"

  • Déjeuner 12h45
  • PARTIE 2 : COMMENT PARTAGER UNE RESSOURCE LIMITÉE

  • Table ronde - Comment trouver l’équilibre entre les différents usages de l’eau ? 14h00

    • Agriculture : Consommateurs de 60% de l’eau potable et première victime des sécheresses, elle tente de se réinventer pour moins consommer.
    • Industrie : Deuxième secteur consommateur d’eau, l’industrie a besoin d’avoir un accès continu à l’eau même en cas de sécheresse. C’est devenu l’un des critères principaux d’implantation des sites.
    • Consommation courante : Quid des consommateurs dans ce partage ?
    • Quelle marge de manœuvre pour les collectivités dans cet arbitrage ?
    • Régis BANQUET

      Régis BANQUET Intercommunalités de France

    • Régis BANQUET

      Intercommunalités de France

      Vice-Président

  • Discussion - Sécheresse et défense incendie : le casse-tête des collectivités 14h45

    • Les pompiers ont besoin d’eau sous très forte pression pour éteindre les incendies, ce qui a un coût important. Dans un contexte de multiplication des incendies à cause des fortes chaleurs et de la sécheresse comment trouver un équilibre ?
  • Keynote 15h15

  • Pause 15h30
  • Focus solutions - Face à la pénurie, où trouver de nouvelles ressources en eau ? 15h45

    • La réutilisation des eaux usées et des eaux de pluies : la législation évolue vers plus de souplesse, mais nous restons très loin du taux de réutilisation de nos voisins européens.
    • Le dessalement : solution pérenne ou gouffre énergétique ?
    • La recharge de nappes phréatiques : une solution en cours d’expérimentation
    • Quels sont les usages possibles des eaux obtenues ? Quels sont les risques ou les freins à leurs utilisations ?
    • Denis GUILBERT

      Denis GUILBERT VENDÉE EAU

    • Denis GUILBERT

      VENDÉE EAU

      Directeur

  • Clôture 16h30

    • Hervé GILLÉ

      Hervé GILLÉ GIRONDE

    • Hervé GILLÉ

      GIRONDE

      Sénateur

  • Fin de journée 16h45
  • tout dépliertout replier

Informations pratiques

Déroulement : À Paris et en ligne

Le lieu exact vous sera communiqué ultérieurement

Tarif(s) d'inscription

Le tarif comprend : l'accès à l’événement et/ou formation, les pauses, la restauration (selon le format et les horaires de l’événement), les supports papier ou électronique pour les événements de format conférence et les formations
890,00 €HT / 1 068,00 € TTC
690,00 €HT / 828,00 € TTC
1 090,00 €HT / 1 308,00 € TTC
INSCRIVEZ-VOUS À PLUSIEURS ET BÉNÉFICIEZ DE TARIFS RÉDUITS*

-5% sur chaque inscription dès le 2e inscrit

-10% sur chaque inscription dès le 3e inscrit

-15% sur chaque inscription dès le 4e inscrit

*sur le tarif général

Nos partenaires

  • BIRDZ |
  • BNOVATE |
Pour vous associer à l’événement, contactez-nous

Soutien

  • INTERCOMMUNALITES DE FRANCE  |
  • TECHNI.CITES  |
INTERCOMMUNALITES DE FRANCE

Intercommunalités de France est une association nationale d’élus représentant les intercommunalités auprès des pouvoirs publics nationaux. Elle accompagne ses adhérents par la mise à disposition de l’expertise de son équipe. Elle est présidée depuis 2020 par Sébastien Martin, président du Grand Chalon. L’association fédère aujourd’hui près d’un millier d’intercommunalités de toutes catégories juridiques : 17 métropoles, 205 communautés d’agglomération, 11 communautés urbaines, 10 établissements publics territoriaux de la métropole du Grand Paris, 720 communautés de communes, qui représentent près de 80 % de la population française.

https://www.intercommunalites.fr
TECHNI.CITES