Immobilier et Logement Social

Maîtriser les techniques de prospection et de négociation foncière

Savoir organiser votre recherche et bien négocier

IC02

2 jours

14 heures

1 495 €ht

Objectifs de la formation

  • Savoir organiser et améliorer sa recherche foncière active

  • Identifier les leviers de négociation avec les propriétaires

  • Sécuriser ses acquisitions d'un point de vue juridique et fiscal

Programme Résumé

Maîtriser les techniques de prospection et de négociation foncière

Savoir organiser votre recherche et bien négocier

2 jours 14 heures

télécharger le programme

voir le programme long

  • Organiser une veille stratégique sur son territoire

    • Du S.C.O.T au P.L.U Intercommunal : l’urbanisme au service d’une veille stratégique
    • Les apports majeurs des lois ALUR et ELAN en matière de foncier
    • L’urbanisme de projet, mythe ou réalité
    • Savoir optimiser les sources existantes de renseignements
    • Savoir identifier ses cibles et capitaliser l’information opérationnelle
    • Apprécier la mixité fonctionnelle et sociale
  • Connaitre les méthodes de recherche de fonciers

    • Le marché visible et la recherche proactive
    • Les apports de parcellaires publics et privés
    • Recherche ciblée, recherche exhaustive, recherche déléguée et recherche mutualisée
    • Quid du portage foncier
    • La mise en constructibilité différée
    • Le partenariat avec les opérateurs privés/publics
  • La valorisation des parcellaires par la pratique

    • Savoir optimiser un parcellaire
    • La péréquation interne et externe
    • La reconversion et la mutation d’un foncier
    • Connaître la « cristallisation du droit à construire » et les apports du CU opérationnel
    • La division parcellaire et le permis d’aménager
  • Apprécier les divers outils de la puissance publique au service de l’urbanisme

    • Les apports des Etablissements Publics Fonciers
    • De la ZAD à l’emplacement réservé ; les outils du moyen (et long) terme
    • La préemption et l’expropriation au service de l’urbanisme
    • La pratique du PUP « forcé »
    • La chaîne des acteurs (du vendeur à l’instructeur)
    • Savoir « négocier » le temps, les délais et les coûts
  • Utiliser les bons leviers de négociation

    • L’ingénierie patrimoniale au service du développeur
    • Savoir « négocier » les servitudes et autres écueils existants ou à venir
    • La méthode dite de « concertation »
    • Savoir « négocier » le temps, les délais et le prix
    • Appliquer la méthode du calcul « à rebours »
  • Sécuriser ses accords sur le plan juridique et financier

  • Organiser une veille stratégique sur son territoire

    • Du S.C.O.T au P.L.U Intercommunal : l’urbanisme au service d’une veille stratégique
    • Les apports majeurs des lois ALUR et ELAN en matière de foncier
    • L’urbanisme de projet, mythe ou réalité
    • Savoir optimiser les sources existantes de renseignements
    • Savoir identifier ses cibles et capitaliser l’information opérationnelle
    • Apprécier la mixité fonctionnelle et sociale
  • Connaitre les méthodes de recherche de fonciers

    • Le marché visible dont les appels à projets
    • La recherche ciblée versus la recherche exhaustive
    • La recherche déléguée et la recherche mutualisée
    • Le partenariat avec les opérateurs privés/publics (dont bailleurs sociaux)
    • Le portage foncier ; mythe ou réalité ?
    • La mise en constructibilité différée
  • La valorisation des parcellaires par la pratique

    • Savoir optimiser un parcellaire trop grand et/ou trop petit ;
    • La péréquation interne et externe, pourquoi et comment l’organiser.
    • La reconversion et la mutation d’un foncier
    • Connaître la « cristallisation du droit à construire » et les apports du CU opérationnel
    • La division parcellaire et le permis d’aménager
    • Négocier avec l’E.P.C.I et les instructeurs délégués
  • Apprécier les divers outils de la puissance publique au service de l’urbanisme

    • Les apports des Etablissements Publics Fonciers
    • De la ZAD à l’emplacement réservé ; les outils du moyen (et long) terme
    • La préemption et l’expropriation au service de l’urbanisme
    • La pratique du PUP « forcé »
    • La chaîne des acteurs (du vendeur à l’instructeur)
    • Savoir « négocier » le temps, les délais et les coûts
  • Utiliser les bons leviers de négociation

    • L’empathie et l’ingénierie patrimoniale au service du développeur
    • Checklist des principales difficultés liées aux projets futurs
    • Savoir « négocier » les servitudes et autres écueils existants ou à venir
    • Déterminer les enjeux et les risques : quelles marges de manœuvre ?
    • Le cahier des charges primaires
    • La méthode dite de « concertation » : une opportunité à saisir
  • La Méthode du calcul "à rebours"

    • Apprécier le bon coût d'acquisition
    • Mise en pratique sous Excel
  • Sécuriser ses accords sur le plan juridique et financier

    • L’offre initiale et son « verrouillage »
    • Les types de contrats ; du synallagmatique à la P.U.V.
    • Les différentes garanties apportées au vendeur et à l’acquéreur
    • Les principales clauses suspensives
    • Les calculs de plus-values acquéreurs (tenant compte des décrets en cours et à venir)

Animée par

  • Patrice DARROUSSAT

    Patrice DARROUSSAT Président SAS aQtyS

  • Patrice DARROUSSAT

    Président SAS aQtyS

    Architecte

  • Patrice DARROUSSAT a été directeur région Sud-Ouest chez BOUWFONDS MARIGNAN de 2005 à 2008, Président d’une filiale AKERIS mais aussi consultant à ABCIS Conseils & ingénierie de 1997 à 2003. Il se consacre à la formation depuis 2008 sur des thèmes autour de la promotion privée et sociale (mise en place de programmes PSLA, techniques de vente des logements sociaux aux primo accédant et VEFA, …). Il forme aussi au partenariat public/social lié à aux lois ENL et ALUR.
  • SES ANIMATIONS :

    Cursus - Monteur d'opérations immobilières privées, Monter, commercialiser, concevoir, livrer votre opération immobilière

Publics concernés

  • Promoteur immobiliers ; Bailleur social ; Maître d’ouvrage AMO ; Responsable de programme ; Responsable du développement ; Prospecteur

Critères d'admission

  • Aucun prérequis n'est nécessaire

Prérequis de la formation

  • Aucun prérequis n'est nécessaire

Certifications et Agréments

ISQ-OPQF

Qualification professionnelle délivrée aux organismes de formations en reconnaissance de leur professionnalisme. Il est fondé sur les critères suivants de respect de la règlementation, l'adéquation des compétences et des moyens techniques et humains aux actions de formation, la satisfaction des clients, la pérennité financière, le respect du code de déontologie, du code de conduite professionnelle et du règlement intérieur.

Prise en charge OPCA

Notre organisme est référencé par les OPCA et nos formations peuvent être prise en charge

Prochaine(s) session(s)

  • Paris

    23-24/09/2019

    16-17/12/2019

Tarif(s) d'inscription

Le tarif comprend : l'accès à l’événement et/ou formation, les pauses, la restauration (selon le format et les horaires de l’événement), les supports papier ou électronique pour les événements de format conférence et les formations
Tarif général 1 495,00 €HT / 1 794,00 € TTC
INSCRIVEZ-VOUS À PLUSIEURS ET BÉNÉFICIEZ DE TARIFS RÉDUITS*

-5% sur chaque inscription dès le 2e inscrit

-10% sur chaque inscription dès le 3e inscrit

-15% sur chaque inscription dès le 4e inscrit

*sur le tarif général

Programme disponible en intra

contactez-nous

Modalités pédagogiques et d’évaluation

  • Tous nos stages de formations sont limités, dans la mesure du possible, à une douzaine de participants.
  • Les formations se déroulent en présentiel ou en classe virtuelle avec un équilibre théorie / pratique. Chaque fois que cela est pertinent des études de cas et des mises en pratique ou en situation sont proposées aux stagiaires.
  • Un questionnaire préalable dit ‘questionnaire pédagogique’ est envoyé aux participants pour recueillir leurs besoins et attentes spécifiques. Il est transmis aux intervenant(e)s avant la formation, leur permettant de s’adapter aux publics.
  • Toute formation se clôture par une évaluation à chaud de la satisfaction du stagiaire sur le déroulement, l’organisation et les activités pédagogiques de la formation. Les intervenant(e)s évaluent également la session.
  • Une auto-évaluation des acquis pré et post formation est effectuée en ligne afin de permettre à chaque participant de mesurer sa progression à l’issue de la formation.
  • Une évaluation à froid systématique sera effectuée à 6 mois et 12 mois pour s’assurer de l’ancrage des acquis et du transfert de compétences en situation professionnelle, soit par téléphone soit par questionnaire en ligne.
S’inscrire Ajouter à ma sélection