Droit de l'urbanisme et ses applications

Élaborer les stratégies de financement des équipements urbains

Maîtrise et mise en œuvre des taxes et participations d’urbanisme

UA23

2 jours

14 heures

1 390 €ht

Objectifs de la formation

  • Lister les modes de financement des équipements publics pour les opérations d'aménagement et de construction

  • Associer les avantages et les inconvénients à chacun des modes de financement

  • Identifier les stratégies possibles préalablement à l'engagement des opérations d'urbanisme ou de construction

  • Orienter la stratégie à adopter

Programme Résumé

Élaborer les stratégies de financement des équipements urbains

Maîtrise et mise en œuvre des taxes et participations d’urbanisme

2 jours 14 heures

télécharger le programme

voir le programme long

  • Comprendre les principes généraux de financement des équipements urbains

    • Comprendre la fiscalité de l’urbanisme : un droit d’exception et dérogatoire
    • Le régime de réalisation et de financement des équipements propres aux opérations d’urbanisme : limites avec le régime de financement des équipements publics
    • Identifier les garanties législatives pour les opérateurs et pour le consommateur final de l’aménagement urbain : les risques d’actions en restitution et actions pénales
  • Maîtrise de la taxe d’aménagement

    • Quels sont les modes de calcul de ses différentes parts
    • Apprécier l’ensemble des exonérations
    • Identifier les opérations imposables
    • Modulation du taux de 1 à 20 % de la part communale pour le financement de programmes d’équipements publics
    • Avantages et limites de la part communale de TA majorée face au PUP (Projet Urbain Partenarial) ou à la ZAC (Zone d’Aménagement Concertée)
    • Exercices : simuler le produit de la taxe par opération ou secteur de projet d’aménagement et calculer le taux légalement applicable entre 5 et 20%
  • Maîtriser les incidences des autres taxes d’urbanisme

    • Tout savoir sur le versement de sous densité : objectifs, intérêts et limites du dispositif fiscal
    • Taxe sur les constructions de bureaux, locaux commerciaux ou de stockage en Ile-de-France : objectifs et champ d’application, mode de calcul, taux applicables et exonérations
    • Les redevances d’archéologie préventive : objectifs et régime de redevance
  • Maîtrise des participations d’urbanisme ponctuelles

    • La participation pour équipements publics exceptionnels : champ d’application, modalités de mise en œuvre
    • Tout savoir sur la Participation pour le financement de l’Assainissement Collectif (PFAC) : modalités d’institution, règle légale de calcul, barèmes, fait générateur, rapports avec la TA communale majorée, le PUP, la ZAC et OIN (Opérations d’Intérêt National)
  • Maîtrise des participations de financement de programmes d’équipements publics

    • Comprendre les apports de la loi ELAN : le financement des équipements publics dans les GOU (Grandes opérations d’urbanisme)
    • Quels sont les principes communs applicables au PUP, en ZAC et en TA communale majorée
    • Distinguer le PUP contractuel et le PUP obligé : principes contractuels, définition des zones de PUP, partage des coûts des équipements…
    • Quels sont les modes de financement des équipements publics en ZAC : obligations de l’aménageur, obligations contractuelles des lotisseurs et constructeurs dans les ZAC à maîtrise foncière partielle
    • Financer les équipements « structurants » par des ZAC, PUP et secteurs de TA communale majorée successifs
  • Maîtrise de la fiscalité locale liée aux documents d’urbanisme

    • Majoration de la taxe foncière sur les propriétés non bâties sur les terrains constructibles
    • Imposition des cessions de terrains constructibles non construits dans les PLU
  • Comprendre les principes généraux de financement des équipements urbains

    • Quelles sont les limites du financement fiscal et des redevances d’usage
    • Comprendre la fiscalité de l’urbanisme : un droit d’exception et dérogatoire
    • Le régime de réalisation et de financement des équipements propres aux opérations d’urbanisme
    • Identifier les garanties législatives existantes pour les opérateurs et pour le consommateur final de l’aménagement urbain : actions en restitution et actions pénales
  • Maîtriser la taxe d’aménagement

    • Quels sont les modes de calcul de ses différentes parts
    • Maîtriser l’ensemble des exonérations
    • Identifier les opérations imposables
    • Connaître les possibilités de modulation du taux de 1 à 20 % de la part communale pour le financement d’équipements publics
    • Analyser les avantages et les limites de la part communale par rapport au PUP ou à la ZAC
    • Exercice : remise de feuilles de tableur pour simulation du produit de la taxe par opération ou secteur de projet d’aménagement et calcul du taux légalement applicable entre 5 et 20%
  • Tout savoir sur le versement de sous densité

    • Quels sont les objectifs du dispositif fiscal
    • Quelles sont les modalités d’institution de cette taxe et quel est son champ d’application
  • Connaître les autres taxes d’urbanisme

    • Objectifs et champ d’application de la “redevance” pour création de locaux de bureaux en région Ile-de-France : connaître son mode de calcul, le taux applicables et ses exonérations
    • La “redevance” d’archéologie préventive : les objectifs de cette imposition
    • Identifier le régime de la taxe d’archéologie préventive due par les bénéficiaires des autorisations d’occuper le sol
  • Maîtriser les participations d’urbanisme ponctuelles

    • La participation pour équipements publics exceptionnels
    • Tout savoir sur la Participation Assainissement Collectif (PAC) : les modalités d’institution, la règle légale de calcul et barèmes, son fait générateur, ses rapports avec les programmes d’équipements publics de la TA communale majorée, du PUP, de la ZAC et dans les périmètres des OIN (Opérations d’Intérêt National)
    • Prendre en compte les Programmes d’Aménagement d’Ensemble (PAE) et des Participations pour Voiries et Réseaux (PVR) institués avant leurs abrogations respectives au 1er mars 2012 et au 1er janvier 2015
  • Le financement de programmes d’équipements publics

    • Quels sont les principes communs applicables au PUP, en ZAC et à la part communale de TA majorée
    • Connaître le PUP (Projet Urbain Partenarial) réformé par la loi ALUR
    • Le principe contractuel du PUP
    • Les obligations de définition de zones de PUP
    • Les équipements publics finançables
    • La fixation des modalités de partage des coûts
    • Le contenu des conventions
    • Le contrôle des conventions par le conseil municipal ou communautaire à compétence PLU
  • Quels sont les modes de financement des équipements publics en ZAC

    • Intégrer les obligations de financement de l’aménageur
    • Connaître les obligations contractuelles de financement des lotisseurs et constructeurs dans les ZAC à maîtrise foncière partielle
    • Financer les équipements « structurants » par des ZAC et PUP successifs
  • Connaître les points clés de la fiscalité locale en matière d’urbanisme

    • Identifier les enjeux de la fiscalité directe locale applicable en zones U et AU des PLU ou POS
    • Pour quelle stratégie majorer la taxe foncière sur les propriétés non bâties sur les terrains non construits : objectifs et modalités de mise en œuvre
    • Pourquoi instaurer la taxe communale sur les cessions de terrains classés constructibles dans les documents d’urbanisme : modalités de mise en œuvre et de calcul

Animée par

  • Christian GELU

    Christian GELU

  • Christian GELU

    Consultant et fiscaliste spécialisé en urbanisme

  • Christian GELU est consultant et fiscaliste spécialisé en urbanisme. Il s’occupe du financement et de la fiscalité de l’aménagement urbain. Il est ancien chef du bureau de la fiscalité de l’urbanisme des ministères en charge de l’urbanisme. Il a contribué à l’évolution de l’ensemble des textes régissant les différents régimes des contributions d’urbanisme en accompagnement des multiples réformes du code de l’urbanisme intervenues depuis plus de 35 ans. Il a une maîtrise de droit public et il est diplômé l’Ecole Nationale des Impôts (ENI). Il est coauteur du Mémento Urbanisme Construction - Editions Francis LEFEBVRE – Éditions 1991 à 2017.
  • SES ANIMATIONS :

    Élaborer les stratégies de financement des équipements urbains, Maîtrise et mise en œuvre des taxes et participations d’urbanisme

Publics concernés

  • Responsable et chargé de mission des services Finances, Urbanisme, Aménagement ; Aménageur ; Promoteur ; Constructeur ; Aménageur ; Urbaniste ; Promoteur ; Constructeur ; Géomètre-expert

  • Collectivité locale ; Services de l’État ; Bureau d’études ; Agence d’urbanisme ; CAUE ; Établissement public

Critères d'admission

  • Aucun prérequis n'est nécessaire

Prérequis de la formation

  • Aucun prérequis n'est nécessaire

Certifications et Agréments

ISQ-OPQF

Qualification professionnelle délivrée aux organismes de formations en reconnaissance de leur professionnalisme. Il est fondé sur les critères suivants de respect de la règlementation, l'adéquation des compétences et des moyens techniques et humains aux actions de formation, la satisfaction des clients, la pérennité financière, le respect du code de déontologie, du code de conduite professionnelle et du règlement intérieur.

Prise en charge OPCA

Notre organisme est référencé par les OPCA et nos formations peuvent être prise en charge

Prochaine(s) session(s)

  • Paris

    02-03/12/2019

  • Marseille

    10-11/10/2019

  • Lyon

    07-08/11/2019

Tarif(s) d'inscription

Le tarif comprend : l'accès à l’événement et/ou formation, les pauses, la restauration (selon le format et les horaires de l’événement), les supports papier ou électronique pour les événements de format conférence et les formations
Tarif général 1 390,00 €HT / 1 668,00 € TTC
INSCRIVEZ-VOUS À PLUSIEURS ET BÉNÉFICIEZ DE TARIFS RÉDUITS*

-5% sur chaque inscription dès le 2e inscrit

-10% sur chaque inscription dès le 3e inscrit

-15% sur chaque inscription dès le 4e inscrit

*sur le tarif général

Modalités pédagogiques et d’évaluation

  • Tous nos stages de formations sont limités, dans la mesure du possible, à une douzaine de participants.
  • Les formations se déroulent en présentiel ou en classe virtuelle avec un équilibre théorie / pratique. Chaque fois que cela est pertinent des études de cas et des mises en pratique ou en situation sont proposées aux stagiaires.
  • Un questionnaire préalable dit ‘questionnaire pédagogique’ est envoyé aux participants pour recueillir leurs besoins et attentes spécifiques. Il est transmis aux intervenant(e)s avant la formation, leur permettant de s’adapter aux publics.
  • Toute formation se clôture par une évaluation à chaud de la satisfaction du stagiaire sur le déroulement, l’organisation et les activités pédagogiques de la formation. Les intervenant(e)s évaluent également la session.
  • Une auto-évaluation des acquis pré et post formation est effectuée en ligne afin de permettre à chaque participant de mesurer sa progression à l’issue de la formation.
  • Une évaluation à froid systématique sera effectuée à 6 mois et 12 mois pour s’assurer de l’ancrage des acquis et du transfert de compétences en situation professionnelle, soit par téléphone soit par questionnaire en ligne.
S’inscrire Ajouter à ma sélection