Assurance dommages

L’assurance des pertes d’exploitation de l’entreprise

Évaluer la perte d’exploitation et proposer une couverture du risque optimale

Nouveau !

AAD17

2 jours

14 heures

1 595 €ht

Objectifs de la formation

  • Définir le risque de perte d’exploitation

  • Distinguer les événements couverts et les exclusions dans le cadre de l’assurance pertes d’exploitation

  • Proposer des extensions de garantie pour une couverture optimale du risque de perte d’exploitation

  • Disposer d’une méthode d’évaluation des pertes subies

Programme

L’assurance des pertes d’exploitation de l’entreprise

Évaluer la perte d’exploitation et proposer une couverture du risque optimale

2 jours 14 heures

télécharger le programme

  • Rappel des notions fondamentales sur le traité des risques d’entreprises

  • Le champ d’application du TRE

  • Les risques concernés

  • La qualité d’un risque

  • Définir l’assurance de perte d’exploitation

  • Le risque de perte d’exploitation

    • Définir le résultat d’exploitation et identifier les variables qui peuvent entraîner son altération
    • Énumérer les conséquences commerciales indirectes de la survenance d’un sinistre
    • Énumérer les conséquences financières indirectes de la survenance d’un sinistre
    • Énumérer les conséquences sociales indirectes de la survenance d’un sinistre
    • Relier la souscription d’une assurance perte d’exploitation à celle d’une assurance de dommages aux biens directs
  • Les garanties de l’assurance de base

    • La notion de marge brute
    • Les frais supplémentaires d’exploitation engagés à la suite de la survenance d’un sinistre
  • Les garanties des assurances complémentaires optionnelles

    • Les frais et pertes « additionnels » : frais supplémentaires additionnels, pénalités de retard, honoraires d’expert…
  • Les conditions à réunir pour la bonne application des garanties complémentaires optionnelles

  • Le périmètre des risques couverts par l’assurance de perte d’exploitation

  • Les périls couverts dans le cadre de l’assurance de base de perte d’exploitation

  • Illustration Comparaison des conditions générales du contrat PE de quelques compagnies

    • Objectif : découvrir un marché qui recouvre des approches différentes
  • Les exclusions dans le cadre de l’assurance de base de perte d’exploitation

  • Les options de souscription disponibles en complément de la garantie de base

    • Les extensions à d’autres événements et / ou périls :
    • Actes de vandalisme, de sabotage, émeutes, mouvements populaires, actes de terrorisme et attentats
    • Chute d’appareils de navigation aérienne et d’engins spatiaux
    • Effets du déchaînement des forces de la nature
    • Action de la grêle, du poids de la neige sur les toitures
    • Risques spéciaux
    • Accidents des systèmes électroniques
    • Bris de machines
    • Les extensions à d’autres biens :
    • Extensions aux conséquences de dommages environnants
    • L’indemnisation du préjudice subi suite à une carence des fournisseurs
    • L’indemnisation du préjudice subi suite à une carence des clients
    • L’indemnisation du préjudice subi suite à des difficultés ou interdiction d’accès
  • Illustration QCM sur exclusions et extensions du contrat PE

    • Objet : identifier les exclusions de la garantie de perte d’exploitation et les différentes options possibles du contrat PE, à partir des conditions générales
  • Les éléments nécessaires à l'établissement d'un contrat d’assurance pertes d'exploitation

  • La période d’indemnisation

    • Analyser la vulnérabilité de l’entreprise
    • Les variables de la période d’indemnisation :
    • Pour les bâtiments
    • Pour l’équipement et les installations
    • Pour les matières premières et les marchandises
    • Pour la perte de parts de marché ou de clientèle
    • Le cas des entreprises saisonnières
  • Le montant de la perte

    • Lister les documents comptables à prendre en compte et analyser les éléments financiers
  • Exercice Analyse d’un compte de résultat, et de l’actif d’une entreprise. Approche différenciée des éléments d’actifs en regard de leur vulnérabilité au risque

    • Objectif : repérer les éléments constitutifs d’un compte de résultat
  • Les charges variables

    • Répertorier les frais fixes et les frais variables d’exploitation
  • Exercice Identifier les charges fixes et variables dans un compte de résultat

    • Objectif : distinguer caractère fixe ou variable des charges d’exploitation
  • La marge sur les taux variables

    • Déterminer le taux net et le taux moyen relatifs au contrat perte d’exploitation
  • La perte d’exploitation

    • Déterminer la PEM (Perte d’Exploitation Maximale)
    • Ajuster le montant à déclarer et l’assiette de garantie en fonction des évolutions de l’activité
  • Le niveau des franchises, seuils et plafonds d’indemnisation

  • Exercice Calcul d’une perte d’exploitation selon la monographie d’une entreprise fictive

    • Objectif : savoir évaluer le chiffre d’affaire perdu qui engendre la perte d’exploitation
    • Préciser les modes de calculs retenus pour reconstituer la marge brute
  • Problématiques nouvelles sur le contrat PE

  • La garantie Perte de la Valeur Vénale du fonds de commerce

  • La garantie Contrat Homme Clef

  • La garantie perte d’exploitation suite à pandémie ou fermeture administrative des locaux

  • Cas pratique

  • Exercice Jeu de rôle : conseil d’une entreprise PME sur une garantie de perte d’exploitation

    • A partir d’un compte de résultat fictif, apprécier le risque PE et son taux d’exposition, et proposer un contrat PE en adéquation aux besoins de l’entreprise
    • Objectif : savoir établir un contrat d’assurance de perte d’exploitation avec des garanties optimales et disposer des éléments de langage et des arguments pour mettre en avant l’importance de cette garantie

Animée par

Publics concernés

  • Juristes, Responsable administratifs et financiers, Risk managers, Gestionnaires de contrats risques d’entreprises, Chargés d’indemnisation risques d’entreprises, Managers technico-commerciaux, Chargés de clientèle, Agents généraux, Courtiers en assurance des entreprises

Critères d'admission

  • Cette formation entre dans le champ d'application des dispositions relatives à la formation professionnelle continue car considérée comme une action d'adaptation et de développement des compétences des salariés.

Prérequis de la formation

  • Aucun prérequis n'est nécessaire

Certifications et Agréments

ISQ-OPQF

Qualification professionnelle délivrée aux organismes de formations en reconnaissance de leur professionnalisme. Il est fondé sur les critères suivants de respect de la règlementation, l'adéquation des compétences et des moyens techniques et humains aux actions de formation, la satisfaction des clients, la pérennité financière, le respect du code de déontologie, du code de conduite professionnelle et du règlement intérieur.

Prise en charge OPCO

Notre organisme est référencé par les OPCO et nos formations peuvent être prises en charge

Prochaine(s) session(s)

Tarif(s) d'inscription

Le tarif comprend : l'accès à l’événement et/ou formation, les pauses, la restauration (selon le format et les horaires de l’événement), les supports papier ou électronique pour les événements de format conférence et les formations
1 595,00 €HT / 1 914,00 € TTC
INSCRIVEZ-VOUS À PLUSIEURS ET BÉNÉFICIEZ DE TARIFS RÉDUITS*

-5% sur chaque inscription dès le 2e inscrit

-10% sur chaque inscription dès le 3e inscrit

-15% sur chaque inscription dès le 4e inscrit

*sur le tarif général

Modalités pédagogiques et d’évaluation

  • Tous nos stages de formations sont limités, dans la mesure du possible, à une douzaine de participants.
  • Les formations se déroulent en présentiel ou en classe virtuelle avec un équilibre théorie / pratique. Chaque fois que cela est pertinent des études de cas et des mises en pratique ou en situation sont proposées aux stagiaires.
  • Un questionnaire préalable dit ‘questionnaire pédagogique’ est envoyé aux participants pour recueillir leurs besoins et attentes spécifiques. Il est transmis aux intervenant(e)s avant la formation, leur permettant de s’adapter aux publics.
  • Toute formation se clôture par une évaluation à chaud de la satisfaction du stagiaire sur le déroulement, l’organisation et les activités pédagogiques de la formation. Les intervenant(e)s évaluent également la session.
  • Une auto-évaluation des acquis pré et post formation est effectuée en ligne afin de permettre à chaque participant de mesurer sa progression à l’issue de la formation.
  • Une évaluation à froid systématique sera effectuée à 6 mois et 12 mois pour s’assurer de l’ancrage des acquis et du transfert de compétences en situation professionnelle, soit par téléphone soit par questionnaire en ligne.