Gestion Technique

Smart grids : des concepts au projet

Comment entreprendre un projet de système énergétique intelligent

A ne pas manquer !

GTE61

2 Jours

14 heures

à partir de 1 100 €ht

Objectifs de la formation

  • Schématiser l'organisation des systèmes électriques

  • S'approprier les aspects réglementaires et techniques

  • Repérer les solutions apportées par les smart grids en termes de gestion de l'énergie

  • Savoir évaluer la pertinence d'un projet de système électrique intelligent sur votre territoire

  • Identifier les étapes nécessaires à l'élaboration d'un projet smart grid

  • Intégrer sa démarche dans les documents de planification énergétique

Programme Résumé

Smart grids : des concepts au projet

Comment entreprendre un projet de système énergétique intelligent

2 Jours 14 heures

télécharger le programme

voir le programme long

  • Maîtriser le fonctionnement global des systèmes énergétiques

    • Introduction au vocabulaire technique : systèmes et réseaux énergétiques intelligents, smart grids, NTE, autoproduction-autoconsommation, etc.
    • Comprendre les jeux d’acteurs et le fonctionnement du système énergétique
    • Appréhender les impacts de loi de transition énergétique, les décrets relatifs aux expérimentations d’autoproduction-autoconsommation photovoltaïque, services de flexibilité locaux
  • Identifier les fonctionnalités et les solutions proposées par les smart grids

    • Identifier la chaîne de valeur des systèmes smart grids
    • Quelles sont les fonctionnalités des systèmes smart grids
    • Connaître la typologie des acteurs sur cette chaîne de fonctionnalités
    • Identifier les solutions techniques : intégration des EnR, nouveaux usages, conduite des réseaux, valorisation des données, rôle du consomm’acteur
  • Appréhender les étapes nécessaires à la conception d’un projet smart grid

    • Identifier les besoins du territoire et définir les objectifs du projet
    • Définir le contexte règlementaire cadrant la faisabilité du projet
    • Délimiter le périmètre du projet : connaître les spécificités des territoires urbains et ruraux
    • Identifier les partenaires potentiels du projet sur les chaines de valeur énergie et TIC
    • Mettre en œuvre une stratégie énergétique locale : EnR produites localement, performance énergétique des bâtiments, impliquer les consommateurs
    • Intégrer sa démarche dans les documents de planification énergétique : Plan Climat Énergie, Schéma Directeur Énergétique, PLU, Opérations d’aménagement
  • Retours d’expérience

    • Tour d’horizon des projets smart grids en France : Grid4EU, Nice Grid, Reflexe, GreenLys…
    • Focus sur un territoire moteur dans le domaine des smart grids : Nice Côte d’Azur
  • Maîtriser le fonctionnement global des systèmes énergétiques

    • Introduction au vocabulaire technique : systèmes et réseaux énergétiques intelligents, smart grids, Nouvelles Technologies de l’Énergie (NTE), marché d’ajustement et de capacité, maîtrise de la demande en électricité, flexibilité énergétique, agrégateur territorial, autoproduction-autoconsommation énergétique, gestion de la demande, etc.
    • Comprendre les jeux d’acteurs et le fonctionnement du système énergétique : producteur, consommateur, transporteur, distributeur, gestionnaire d’équilibre, autorité organisatrice de la distribution, syndicat d’énergie…
    • Toile de fond réglementaire : appréhender les impacts de loi de transition énergétique, les décrets relatifs aux expérimentations d’autoproduction-autoconsommation photovoltaïque, de services de flexibilité locaux, etc.
  • Identifier les fonctionnalités et les solutions proposées par les Smart Grids

    • Identifier la chaîne de valeur des systèmes smart grids
    • Quelles sont les fonctionnalités des systèmes smart grids et ses différentes représentations
    • Présentation des fonctionnalités smart grids réparties sur la chaine de valeur
    • Connaître la typologie des acteurs sur cette chaîne de fonctionnalités
    • Identifier les solutions techniques pour répondre à ces fonctionnalités : intégration des EnR, nouveaux usages, conduite des réseaux, valorisation des données, rôle du consomm’acteur
  • Appréhender les étapes nécessaires à la conception d’un projet smart grid

    • Identifier les besoins du territoire et définir les objectifs du projet
    • Définir le contexte règlementaire cadrant la faisabilité du projet
    • Délimiter le périmètre du projet : connaître les spécificités des territoires urbains et ruraux
    • Identifier les partenaires potentiels du projet sur les chaines de valeur énergie et TIC
    • Mettre en œuvre une stratégie énergétique locale: développer les EnR produites localement, initier les dynamiques de performance énergétique des bâtiments, optimiser les complémentarités énergétiques dans le cadre des opérations d’aménagement, impliquer les consommateurs
    • Intégrer sa démarche dans les documents de planification énergétique : Plan Climat Énergie, Schéma Directeur Énergétique, Plan local d’urbanisme, Opérations d’aménagement
  • Retours d’expérience des projets expérimentaux de smart grid

    • État des lieux et développement en Europe et à l’international
    • Tour d’horizon des projets smart grids en France : Grid4EU, Nice Grid, Reflexe, GreenLys, GreenFeed, Flexgrid, Smart Campus Nice Sophia Antipolis
    • Focus sur un territoire moteur dans le domaine des smart grids : Nice Côte d’Azur

Animée par

  • Jean-Christophe CLEMENT

    Jean-Christophe CLEMENT Dalkia Smart Building

  • Jean-Christophe CLEMENT

    Dalkia Smart Building

    Directeur Smart Solution

  • Ingénieur diplômé des Arts & Métiers ParisTech, Jean-Christophe Clément complète sa formation en 2006 par deux spécialisations en développement durable et en maitrise de l’énergie. Il rejoint en 2007 la Cellule Expertise Internationale pour la Maitrise de l’Energie de l’ADEME comme développeur et gestionnaire de projets internationaux, pour ensuite fonder un bureau d’étude traitant de maitrise énergétique. En 2010, il intègre la CCI Nice Côte d’Azur en tant qu’expert et chef de projet énergie, avec l’objectif de créer une dynamique azuréenne autour des nouvelles solutions pour la transition énergétique, afin de soutenir le business et l’emploi des entreprises de la filière énergie de la côte d’azur. A ce poste, il a notamment conçu et animé la Charte Smart Grids Côte d’Azur, le Club Smart Grids, ou encore Eco’énergies sur les sujets de la Garantie de Résultats Energétiques et du tiers investissement. Il poursuit aujourd’hui ces actions dédiées au développement de la filière smart grids sur le territoire azuréen en intégrant le pôle Capenergies en qualité de Chef de Projet. Il intègre le pôle Capenergies en 2016 et devient coordinateur des projets des Alpes Maritimes de Flexgrid, programme lauréat à l’appel à projets national pour le déploiement à grande échelle des smart grids, porté par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il intervient également en appui de l’Université Côte d’Azur pour le projet Smart Campus Nice Sophia Antipolis, un campus intelligent qui constituera une véritable plateforme d’innovation par la mise en place d’un réseau électrique intelligent expérimental mobilisant des acteurs majeurs du monde académique et industriel.
  • SES ANIMATIONS :

    Smart grids : des concepts au projet , Comment entreprendre un projet de système énergétique intelligent Cursus Management de la smart city, Enjeux, démarches et outils

Publics concernés

  • Responsable et chargé de mission énergie/électricité ; Chargé de mission PCET et TEPOS, développement durable ; Chargé de contrat de concession énergie/réseau ; Responsable de service urbanisme, planification, aménagement ; Personnel CCI ; Économe de flux

Nos stagiaires recommandent nos formations :

8.4/10
193 Avis

Critères d'admission

  • Aucun prérequis n'est nécessaire

Prérequis de la formation

  • Aucun prérequis n'est nécessaire

Certifications et Agréments

Agrément pour la formation des élus locaux

agrément délivré par le ministre de l'intérieur pour dispenser des formations destinées à des élus locaux

ISQ-OPQF

Qualification professionnelle délivrée aux organismes de formations en reconnaissance de leur professionnalisme. Il est fondé sur les critères suivants de respect de la règlementation, l'adéquation des compétences et des moyens techniques et humains aux actions de formation, la satisfaction des clients, la pérennité financière, le respect du code de déontologie, du code de conduite professionnelle et du règlement intérieur.

Prise en charge OPCO

Notre organisme est référencé par les OPCO et nos formations peuvent être prises en charge

Prochaine(s) session(s)

Tarif(s) d'inscription

Le tarif comprend : l'accès à l’événement et/ou formation, les pauses, la restauration (selon le format et les horaires de l’événement), les supports papier ou électronique pour les événements de format conférence et les formations
1 100,00 €HT / 1 320,00 € TTC
1 390,00 €HT / 1 668,00 € TTC
Eligible au financement DIF Elus 1 100,00 €HT / 1 320,00 € TTC
INSCRIVEZ-VOUS À PLUSIEURS ET BÉNÉFICIEZ DE TARIFS RÉDUITS*

-5% sur chaque inscription dès le 2e inscrit

-10% sur chaque inscription dès le 3e inscrit

-15% sur chaque inscription dès le 4e inscrit

*sur le tarif général

  • Modalités pédagogiques, d'évaluation et techniques

    • Modalités pédagogiques:
    • Pour les formations synchrones-présentiel ou classes virtuelles (formations à distance, en direct), les stages sont limités, dans la mesure du possible, à une douzaine de participants, et cherchent à respecter un équilibre entre théorie et pratique. Chaque fois que cela est possible et pertinent, des études de cas, des mises en pratique ou en situation, des exercices sont proposées aux stagiaires, permettant ainsi de valider les acquis au cours de la formation. Les stagiaires peuvent interagir avec le formateur ou les autres participants tout au long de la formation, y compris sur les classes virtuelles durant lesquelles le formateur, comme en présentiel peut distribuer des documents tout au long de la formation via la plateforme. Un questionnaire préalable dit ‘questionnaire pédagogique’ est envoyé aux participants pour recueillir leurs besoins et attentes spécifiques. Il est transmis aux intervenant(e)s avant la formation, leur permettant de s’adapter aux publics. Pour les formations en E-learning (formations à distance, asynchrones), le stagiaire peut suivre la formation à son rythme, quand il le souhaite. L’expérience alterne des vidéos de contenu et des activités pédagogiques de type quizz permettant de tester et de valider ses acquis tout au long du parcours. Des fiches mémos reprenant l’essentiel de la formation sont téléchargeables. La présence d’un forum de discussion permet un accompagnement pédagogique personnalisé. Un quizz de validation des acquis clôture chaque parcours. Enfin, le blended-learning est un parcours alternant présentiel, classes virtuelles et/ou e-learning.
    • Modalités d'évaluation:
    • Toute formation se clôture par une évaluation à chaud de la satisfaction du stagiaire sur le déroulement, l’organisation et les activités pédagogiques de la formation. Les intervenant(e)s évaluent également la session. La validation des acquis se fait en contrôle continu tout au long des parcours, via les exercices proposés. Sur certaines formations, une validation formelle des acquis peut se faire via un examen ou un QCM en fin de parcours. Une auto-évaluation des acquis pré et post formation est effectuée en ligne afin de permettre à chaque participant de mesurer sa progression à l’issue de la formation. Une évaluation à froid systématique sera effectuée à 6 mois et 12 mois pour s’assurer de l’ancrage des acquis et du transfert de compétences en situation professionnelle, soit par téléphone soit par questionnaire en ligne.
    • Modalités techniques FOAD:
    • Les parcours sont accessibles depuis un simple lien web, envoyé par Email aux stagiaires. L’accès au module de E-learning se fait via la plateforme 360Learning. La durée d’accès au module se déclenche à partir de la réception de l’invitation de connexion. L’accès aux classes virtuelles se fait via la plateforme Teams. Le(a) stagiaire reçoit une invitation en amont de la session lui permettant de se connecter via un lien. Pour une bonne utilisation des fonctionnalités multimédia, vous devez disposer d’un poste informatique équipé d’une carte son et d’un dispositif vous permettant d’écouter du son (enceintes ou casque). En ce qui concerne la classe virtuelle, d’un microphone (éventuellement intégré au casque audio ou à la webcam), et éventuellement d’une webcam qui permettra aux autres participants et au formateur de vous voir. En cas de difficulté technique, le(a) stagiaire pourra contacter la hotline au 01 70 72 25 81, entre 9h et 17h ou par mail au logistique@infopro-digital.com et la prise en compte de la demande se fera dans les 48h.