BIM

Utiliser le BIM pour une rénovation énergétique efficace

Optimiser la performance tout au long du cycle de vie des bâtiments

MRV29

2 jours

14 heures

1 595 €ht

Objectifs de la formation

  • Identifier les atouts du BIM sur la gestion du projet de rénovation énergétique

  • Savoir réaliser des simulations thermiques

  • Sélectionner les meilleurs scénarios techniques

  • Intégrer les énergies renouvelables dans un projet BIM en rénovation

Programme Résumé

Utiliser le BIM pour une rénovation énergétique efficace

Optimiser la performance tout au long du cycle de vie des bâtiments

2 jours 14 heures

télécharger le programme

voir le programme long

  • Identifier les atouts du BIM pour répondre au contexte réglementaire, technologique et aux attentes du marché

    • Faire le point sur la réglementation : RBR 2020, loi ELAN, Plan Climat
    • Préciser les nouvelles variables des CPE
    • Prendre en compte les nouveaux usages et les technologies : GTB, GTC, IoT
  • Reproduire le comportement thermique du bâtiment existant en intégrant des données pertinentes dans la modélisation

    • Adapter la maquette numérique à l’existant
    • Intégrer les critères spécifiques de l’efficacité énergétique
    • Identifier les imperfections du bâti réel
    • Centraliser les informations
  • Optimiser l’efficacité énergétique du bâti et des équipements

    • Positionner le BIM parmi les outils d’amélioration de la performance énergétique
    • Diagnostiquer l’existant
    • Réaliser des simulations thermiques
    • Prévoir l’impact énergétique des choix de matériaux, d’équipements, de systèmes de gestion et de pilotage
    • Définir les règles d’économie d’énergie
    • Sélectionner le meilleur scénario
  • Implanter des équipements d’énergies renouvelables

    • Intégrer le photovoltaïque
    • Prendre en compte la production d’ECS
  • Adapter la gestion du projet à la méthodologie BIM

    • Coordonner les acteurs et le process collaboratif
    • Structurer et stocker l’information
  • Suivre la performance et corriger les écarts

    • Automatiser les vérifications
    • Anticiper les dérives
    • Former les occupants à la bonne utilisation du bâtiment
  • Étude de cas : les pathologies du BIM

    • Analyser un cas concret pour identifier les pièges à éviter et les points de vigilance
  • Identifier les atouts du BIM pour répondre au contexte réglementaire, technologique et aux attentes du marché en matière d’efficacité énergétique

    • Faire le point sur le cadre législatif et réglementaire : RBR 2020, loi ELAN, Plan Climat
    • Préciser les nouvelles variables des contrats de performance énergétique (CPE) et leurs impacts
    • Comprendre l’importance du BIM dans l'optimisation des réseaux énergétiques des bâtiments
    • Connaître les évolutions des labels et financements liés à l’efficacité énergétique
    • Prendre en compte les nouveaux usages des bâtiments et la montée en puissance des technologies numériques : GTB, GTC, IoT ; objets connectés…
  • Reproduire fidèlement le comportement thermique du bâtiment existant en intégrant des données pertinentes dans la modélisation

    • Adapter la maquette numérique à l’existant
    • Intégrer au BIM les critères spécifiques de l’efficacité énergétique : données météorologiques (températures, ensoleillement), thermiques (conductivité, inertie des matériaux), équipements (chauffage, ventilation, ECS), comportement des occupants (horaires, habitudes de confort)
    • Enrichir la maquette avec des données structurées
    • Identifier les points de vigilance et les imperfections du bâti réel
    • Centraliser les informations et intégrer la dimension énergie dans un modèle global
  • Optimiser l’efficacité énergétique du bâti et des équipements grâce au BIM

    • Positionner le BIM parmi l’ensemble des outils d’amélioration de la performance énergétique
    • Diagnostiquer l’existant
    • Réaliser plusieurs simulations thermiques pour éclairer les décisions
    • Prévoir l’impact énergétique des choix de matériaux et d’équipements
    • Choisir les systèmes de gestion de l’énergie et de pilotage du confort thermique
    • Définir les règles d’économie d’énergie
    • Sélectionner le meilleur scénario
  • Implanter des équipements d’énergies renouvelables

    • Intégrer le photovoltaïque dans les calculs BIM
    • Prendre en compte les équipements pour la production d’ECS
  • Adapter la gestion du projet de rénovation énergétique à la méthodologie BIM

    • Sensibiliser les acteurs non-initiés (électricien, plombier, chauffagiste…) aux apports du BIM et au process collaboratif
    • Structurer et stocker l’information de manière accessible à tous
    • Coordonner les acteurs et leur permettre de positionner leur intervention dans la globalité du projet
  • Suivre la performance et corriger les éventuels écarts entre le projet et la réalisation

    • Automatiser les vérifications
    • Anticiper les dérives
    • Communiquer auprès des occupants pour garantir une bonne utilisation du bâtiment
    • Étude de cas : les pathologies du BIM. Analyser un cas concret pour identifier les pièges à éviter et les points de vigilance pour atteindre les objectifs de performance prévus
    • Retours d’expérience : l’ensemble du programme sera illustré à partir d’exemples de projets réels
  • Étude de cas : les pathologies du BIM

    • Analyser un cas concret pour identifier les pièges à éviter et les points de vigilance pour atteindre les objectifs de performance prévus
  • Retours d’expérience

    • L’ensemble du programme sera illustré à partir d’exemples de projets réels

Animée par

  • Stéphane IMBERT

    Stéphane IMBERT ECIC

  • Stéphane IMBERT

    ECIC

    AMO BIM, Management et coordination, et référent BIM

  • Stéphane Imbert est AMO BIM, Management et coordination, et référent BIM chez SMART USE. De formation technique, Stéphane Imbert a fait ses premières armes dans la maintenance aéronautique militaire puis a convergé dans le bâtiment intégrant les problématiques énergétiques et environnementales dans son expertise avec un début de carrière dans le groupe COFATEC Services puis comme dirigeant d’un BET pour des programmes de constructions publics et privés. Il a suivi les évolutions des métiers de l’énergie en introduisant assez rapidement la valeur ajoutée et les apports du numérique à ses travaux. Président fondateur de l’association BIM Révolution en Occitanie, il a suivi un Master Smart City et management des écoquartiers et offre aujourd’hui des activités diversifiées autour de trois grands axes : - Management du processus BIM / AMO : référent dans les domaines de la conception / réalisation intégrée avec des outils de modélisation orientés objets dans un processus de travail collaboratif BIM - Ingénierie énergétique et coordinateur BIM : Référent dans les domaines de l’ingénierie énergétique mettant l’accent sur l’intégration des objets connectés et la convergence du BIM et de l’IoT - Formations en mettant l’accent sur la dimension BIM Exploitation et management de la donnée tout au long du cycle de vie des bâtiments Dans le cadre de ses activités autour du BIM, il a intégré l’association Médiaconstruct en 2014 et travail depuis 2017 dans les Groupes de Travaux du Comité Scientifique et Technique de l’association dans le développement des domaines de la formation et de la prospective numérique et R&D.
  • SES ANIMATIONS :

    Utiliser le BIM pour une rénovation énergétique efficace, Optimiser la performance tout au long du cycle de vie des bâtiments

Publics concernés

  • Tous les acteurs de la construction et de l’immobilier souhaitant identifier les atouts du BIM pour améliorer la performance énergétique lors d’une rénovation : dirigeant ; Architecte ; Urbaniste ; BIM Manager ; Responsable de services techniques ; Responsable travaux et patrimoine ; Thermicien ; Ingénieur de conception ; Responsable immobilier ; Property Manager ; Asset Manager ; Gestionnaire de patrimoine

  • Maîtrise d’ouvrage publique et privée (promoteur, collectivité, bailleur social, aménageur, administration…) ; Acteur du logement collectif, de l’immobilier tertiaire et des bâtiments d’enseignements et de santé ; Assistance à maîtrise d’ouvrage ; Gestionnaire ; Exploitant

Nos stagiaires recommandent nos formations (au cours des 6 derniers mois) :

8.6/10
643 Avis

Critères d'admission

  • Cette formation entre dans le champ d'application des dispositions relatives à la formation professionnelle continue car considérée comme une action d'adaptation et de développement des compétences des salariés.

Prérequis de la formation

  • Aucun prérequis n'est nécessaire

Certifications et Agréments

Qualiopi

« Qualiopi » est la nouvelle certification qualité des prestataires d’actions de formation. Elle atteste du sérieux, de la qualité et de la conformité de notre organisme et permet de bénéficier des fonds publics pour le financement de vos actions de formation.

Prise en charge OPCO

Notre organisme est référencé par les OPCO et nos formations peuvent être prises en charge

Prochaine(s) session(s)

Tarif(s) d'inscription

Le tarif comprend : l'accès à l’événement et/ou formation, les pauses, la restauration (selon le format et les horaires de l’événement), les supports papier ou électronique pour les événements de format conférence et les formations
1 595,00 €HT / 1 914,00 € TTC
INSCRIVEZ-VOUS À PLUSIEURS ET BÉNÉFICIEZ DE TARIFS RÉDUITS*

-5% sur chaque inscription dès le 2e inscrit

-10% sur chaque inscription dès le 3e inscrit

-15% sur chaque inscription dès le 4e inscrit

*sur le tarif général

Programme disponible en intra

contactez-nous

Pour aller plus loin

Sur le même thème

  • Modalités pédagogiques, d'évaluation et techniques

    • Modalités pédagogiques:
    • Pour les formations synchrones-présentiel ou classes virtuelles (formations à distance, en direct), les stages sont limités, dans la mesure du possible, à une douzaine de participants, et cherchent à respecter un équilibre entre théorie et pratique. Chaque fois que cela est possible et pertinent, des études de cas, des mises en pratique ou en situation, des exercices sont proposées aux stagiaires, permettant ainsi de valider les acquis au cours de la formation. Les stagiaires peuvent interagir avec le formateur ou les autres participants tout au long de la formation, y compris sur les classes virtuelles durant lesquelles le formateur, comme en présentiel peut distribuer des documents tout au long de la formation via la plateforme. Un questionnaire préalable dit ‘questionnaire pédagogique’ est envoyé aux participants pour recueillir leurs besoins et attentes spécifiques. Il est transmis aux intervenant(e)s avant la formation, leur permettant de s’adapter aux publics. Pour les formations en E-learning (formations à distance, asynchrones), le stagiaire peut suivre la formation à son rythme, quand il le souhaite. L’expérience alterne des vidéos de contenu et des activités pédagogiques de type quizz permettant de tester et de valider ses acquis tout au long du parcours. Des fiches mémos reprenant l’essentiel de la formation sont téléchargeables. La présence d’un forum de discussion permet un accompagnement pédagogique personnalisé. Un quizz de validation des acquis clôture chaque parcours. Enfin, le blended-learning est un parcours alternant présentiel, classes virtuelles et/ou e-learning.
    • Modalités d'évaluation:
    • Toute formation se clôture par une évaluation à chaud de la satisfaction du stagiaire sur le déroulement, l’organisation et les activités pédagogiques de la formation. Les intervenant(e)s évaluent également la session. La validation des acquis se fait en contrôle continu tout au long des parcours, via les exercices proposés. Sur certaines formations, une validation formelle des acquis peut se faire via un examen ou un QCM en fin de parcours. Une auto-évaluation des acquis pré et post formation est effectuée en ligne afin de permettre à chaque participant de mesurer sa progression à l’issue de la formation. Une évaluation à froid systématique sera effectuée à 6 mois et 12 mois pour s’assurer de l’ancrage des acquis et du transfert de compétences en situation professionnelle, soit par téléphone soit par questionnaire en ligne.
    • Modalités techniques FOAD:
    • Les parcours sont accessibles depuis un simple lien web, envoyé par Email aux stagiaires. L’accès au module de E-learning se fait via la plateforme 360Learning. La durée d’accès au module se déclenche à partir de la réception de l’invitation de connexion. L’accès aux classes virtuelles se fait via la plateforme Teams. Le(a) stagiaire reçoit une invitation en amont de la session lui permettant de se connecter via un lien. Pour une bonne utilisation des fonctionnalités multimédia, vous devez disposer d’un poste informatique équipé d’une carte son et d’un dispositif vous permettant d’écouter du son (enceintes ou casque). En ce qui concerne la classe virtuelle, d’un microphone (éventuellement intégré au casque audio ou à la webcam), et éventuellement d’une webcam qui permettra aux autres participants et au formateur de vous voir. En cas de difficulté technique, le(a) stagiaire pourra contacter la hotline au 01 70 72 25 81, entre 9h et 17h ou par mail au logistique@infopro-digital.com et la prise en compte de la demande se fera dans les 48h.
handicap
Nos formations sont accessibles aux personnes en situation de handicap. Pour plus d'informations : nous contacter.