Conduite de Chantiers

Cursus - Conduite de travaux - spécial TP

S’approprier tous les outils et méthodes pour mener ses missions

Nouveau !

MCU46

14 jours

98 heures

7 500 €ht

Objectifs de la formation

  • Appliquer les obligations réglementaires, contractuelles et environnementales afin d'ouvrir, conduire et réceptionner un chantier en toute conformité

  • Identifier les impacts pratiques des textes juridiques concernant l'exécution des marchés publics et privés lors de l'ouverture et du pilotage de son chantier

  • Analyser les documents du marché de travaux afin d'identifier le rôle des différents intervenants sur le chantier

  • Assurer la préparation du chantier afin d'optimiser les ressources et anticiper les risques et opportunités

  • Préparer le démarrage du chantier en vue de constituer les équipes, identifier les besoins en matériel et mettre en place le contrôle de son exécution

  • Transmettre les informations de façon synthétique et avec complétude au chef de chantier et vérifier sa bonne compréhension

  • Sécuriser un chantier afin qu'il se déroule dans le respect des règles d'hygiène, de sécurité et environnementales

  • Assurer le suivi du chantier dans le respect des missions confiées aux acteurs du chantier

  • Contrôler l’exécution des travaux afin de maîtriser les délais et la qualité jusqu’à l’achèvement du chantier

  • Effectuer le suivi financier du chantier en utilisant les outils appropriés afin d'assurer la sécurité financière du chantier

  • Procéder à la réception des travaux afin d'identifier la recevabilité d'éventuelles réclamations et procéder à la mise en œuvre des garanties

  • Utiliser un mode de communication adapté à la gestion d'équipe en vue d'optimiser les relations sur un chantier

  • Se positionner en tant que manager dans la gestion de l'équipe en vue de converger vers la réalisation d'objectifs communs et d’arbitrer les situations délicates

  • Améliorer sa stratégie managériale afin d'optimiser la coordination de l'équipe et s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue dans la gestion des équipes

Programme Résumé

Cursus - Conduite de travaux - spécial TP

S’approprier tous les outils et méthodes pour mener ses missions

14 jours 98 heures

télécharger le programme

voir le programme long

  • Module 1 : Acquérir les compétences métiers du conducteur de travaux publics (10 jours)

  • Gestion des responsabilités juridiques

  • Ouvrir, conduire et réceptionner un chantier en toute conformité

    • Recenser et hiérarchiser les pièces contractuelles d'un marché public et d’un marché privé
    • Qu’est-ce qu’un ordre de service
    • Études de cas : analyse des pièces écrites marché privé et d’un marché public
  • Ouverture et pilotage du chantier : identifier et traiter les impacts pratiques des textes juridiques concernant l'exécution des marchés publics et privés

    • Contrat de sous-traitance directe et indirecte : distinguer les notions et intégrer les conséquences pratiques dans la gestion du chantier
    • Comment traiter l'agrément des conditions de paiement du sous-traitant
    • Réaliser un avenant dans les conditions de modification d'un marché public ou d’un marché privé
    • La réception des travaux dans les marchés publics et les marches privés
    • La Garantie de Parfait Achèvement (GPA) en marché public et privé
    • Savoir calculer les avances consenties
    • S’assurer du paiement du solde
    • Calculer les pénalités dans le cadre d'un retard de chantier
    • Études de cas, évaluations régulières
  • Préparation du chantier

  • Analyser les documents du marché de travaux afin d'identifier le rôle des différents intervenants sur le chantier

    • Les six domaines de responsabilité du conducteur de travaux
    • Maître d’ouvrage et maître d’œuvre : repérer les responsabilités et leurs missions respectives
    • Identifier le CSPS
    • S’assurer que l'entreprise ou les entreprises de sous-traitance sont nommées
    • Préciser les missions du chef de chantier sur le chantier
    • Etude de cas
    • Mise en œuvre d’une frise représentant l’ensemble des actes et personnes acteurs pour la préparation de chantier
    • Évaluations régulières
  • Préparer le chantier afin d'optimiser les ressources et anticiper les risques et opportunités

    • Les étapes d’une bonne préparation de chantier
    • Relever, dans les pièces de marché, les points principaux
    • La visite de chantier : motifs, contenu, déroulé
    • Définir l'objectif de la Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux
    • Panorama d’outils de préparation de chantier
    • Cas pratique
  • Préparer le démarrage du chantier

    • Les besoins en main d'œuvre selon le chantier, le calcul du nombre d'ouvriers nécessaires sur le chantier
    • Identifier les besoins en matériel,
    • Mettre en place le contrôle de son exécution
    • Renseigner le diagramme de GANTT (ou planning à barres)
    • Effectuer le recalage du planning selon les types d'intempéries rencontrées
    • Étude de cas sur la préparation d'un chantier
  • Sécuriser un chantier dans le respect des règles d'hygiène, de sécurité et environnementales

    • Déterminer les installations d’hygiène nécessaires ainsi que les conditions de restauration
    • Recenser les équipements obligatoires et les équipements facultatifs sur un chantier
    • Classer et communiquer les constituants du plan de prévention Quelles informations indiquer dans le plan de respect de l'environnement
    • Préciser les modalités concrètes de mise en œuvre des bonnes pratiques environnementales
    • Anticiper les risques d’impacts du chantier sur les cours d’eau
    • Etude de cas
  • Conduite du chantier

  • Assurer le suivi du chantier dans le respect des missions confiées aux acteurs du chantier

    • Affecter les missions de préparation, validation des objectifs, saisie du budget, exécution du chantier, réception et pointage, signature de la réception et pointage, réception de la facturation
    • Identifier l'entité responsable de la bonne exécution des travaux par le sous-traitant
    • Les conditions de démarrage des travaux par le sous-traitant
    • S’assurer du respect des aspects contractuels vis-à-vis du sous-traitant
    • Étude de cas
    • Évaluations des connaissances
  • Contrôler l’exécution des travaux afin de maîtriser les délais et la qualité jusqu’à l’achèvement du chantier

    • Identifier le responsable de la qualité sur le chantier
    • Définir les deux éléments caractérisant un « point critique » et un « point d’arrêt »
    • Ventiler correctement les quatre types de dépenses ou de frais proposés dans les différents types de coût : coût de détection, coût de prévention, coût des anomalies internes, coût des anomalies externes.
    • Cas pratique : calcul du coût de fabrication d'un mètre linéaire de bordure béton, fourniture et pose
    • Mise en œuvre d’une frise représentant l’ensemble des actes et personnes acteurs pour le suivi et l’exécution de chantier
  • Effectuer le suivi financier du chantier en utilisant les outils appropriés afin d'assurer la sécurité financière du chantier

    • Calculer le reste à faire (RAF) à la bonne échéance
    • Revalider la projection finale
    • Identifier les postes de dépenses constitutifs des frais généraux et en calculer le coefficient
    • Caractériser les quatre grands postes de dépenses relevant des dépenses directes pour la réalisation du chantier
    • Comment calculer la marge brute et la marge nette
    • Le calcul du chiffre d'affaires à l'avancement
    • Effectuer l'accostage financier
    • Cas pratique : effectuer un recalage budgétaire
  • Procéder à la réception des travaux afin d'identifier la recevabilité d'éventuelles réclamations et procéder à la mise en œuvre des garanties

    • Déterminer le destinataire du dossier des ouvrages exécutés (DOE) lors de la réception des travaux et son contenu
    • Dissocier le rôle du maître d'œuvre et du maître d'ouvrage au regard des actions à entreprendre à l'égard des entreprises concernées par les travaux et des réclamations qui seront présentées
    • Identifier les conséquences issues de la réception des ouvrages (avec ou sans réserves)
    • Etude de cas : Le maître d'ouvrage qui ne fait pas connaître la date de la visite de réception dans les délais impartis
  • Module 2 : S’approprier la mission managériale et relationnelle dévolue au conducteur de travaux (4 jours)

  • Utiliser un mode de communication adapté à la gestion d'équipe en vue d'optimiser les relations sur un chantier

    • Trouver des solutions à des problèmes rencontrés : la méthode QQOQCCP
    • Exposer clairement les éléments clefs d’un dossier et de façon explicite
    • Mise en situation : transmission d’informations du conducteur de travaux vers le chef de chantier en démarrage de chantier ou dans le cadre d’une visite de chantier, transmission d’informations sécurité dans le cadre d’un point starter/ ¼ heure sécurité
  • Se positionner en tant que manager dans la gestion de l'équipe en vue de converger vers la réalisation d'objectifs communs

    • Identifier et illustrer son style de management
    • Rapprocher son style de management et le niveau d’autonomie de son Chef de Chantier au regard des compétences perçues et du degré de motivation
    • Savoir fixer un objectif « SMART » à son équipe ou pour soi-même
    • Déterminer des critères et des indicateurs de performance
    • Ateliers en binôme
  • Se positionner en tant que manager dans la gestion de l'équipe en vue d’arbitrer les situations délicates sur le chantier

    • Savoir choisir un outil d’arbitrage en fonction de la situation
    • Analyser la situation et dissocier fait et opinion, objectif et finalité, valeurs et actes.
    • Savoir organiser et cadrer l’échange
    • Favoriser l’expression de son interlocuteur et sa prise de conscience ou sa prise de responsabilité
    • Acter des solutions fermes et donner une suite à l’échange
    • Adopter une posture assertive
    • Mises en situation
  • Améliorer sa stratégie managériale afin d'optimiser la coordination de l'équipe et s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue dans la gestion des équipes

    • Savoir réguler son style de management
    • Identifier ses points de progrès et ceux de son équipe
    • Savoir être force de proposition pour lui-même en tant que manager et pour ses activités
    • Auto évaluation guidée
  • Evaluation

  • Module 1 : Acquérir les compétences métiers du conducteur de travaux publics (10 jours)

  • PARTIE 1 : Gestion des responsabilités juridiques : préparer et anticiper les impacts pratiques des aspects juridiques du chantier

  • Ouvrir, conduire et réceptionner un chantier en toute conformité

    • Recenser et hiérarchiser les pièces contractuelles d'un marché public
    • Identifier les pièces contractuelles d’un marché privé selon les normes AFNOR P03-001 (octobre 2017) et Norme AFNOR P03-002 (octobre 2014)
    • Qu’est-ce qu’un ordre de service dans les marchés publics : caractéristiques et conséquences juridiques
    • Études de cas sur les obligations réglementaires incombant au conducteur de travaux, dénomination et analyse des pièces écrites marché privé, étude des pièces écrites d’un marché public
    • Évaluations des connaissances en auto-évaluation en question/réponse, par binôme
  • Ouverture et pilotage du chantier : identifier et traiter les impacts pratiques des textes juridiques concernant l'exécution des marchés publics et privés

    • Contrat de sous-traitance directe et indirecte : distinguer les notions et intégrer les conséquences pratiques dans la gestion du chantier
    • Comment traiter l'agrément des conditions de paiement du sous-traitant selon qu’il est présent dans l'offre initiale ou postérieure à l'offre
    • Réaliser un avenant dans les conditions de modification d'un marché public ou d’un marché privé
    • Déterminer et exécuter les trois étapes de la réception des travaux dans les marchés publics
    • La réception des travaux dans les marches privés
    • Savoir mettre en œuvre la Garantie de Parfait Achèvement (GPA) en marché public et privé
    • Calculer les avances consenties dans un marché public et dans un marché privé
    • Le paiement du solde dans un marché public et en marché privé
    • Calculer les pénalités dans le cadre d'un retard de chantier et les imputer sur le bon montant
    • Études de cas, évaluations régulières
  • PARTIE 2 : Préparation du chantier

  • Analyser les documents du marché de travaux afin d'identifier le rôle des différents intervenants sur le chantier

    • Identifier et décrire les six domaines de responsabilité du conducteur de travaux
    • Maître d’ouvrage et maître d’œuvre : repérer les responsabilités et leurs missions respectives dans les documents
    • Identifier le coordonnateur de sécurité et de protection de la santé
    • S’assurer que l'entreprise ou les entreprises de sous-traitance sont nommées
    • Conducteur de travaux : passer des six responsabilités aux missions effectives
    • Préciser les missions du chef de chantier sur le chantier
    • Etude de cas concernant la réalisation de la préparation d'un chantier et la mise à disposition de documents descriptifs du futur chantier.
    • Atelier : Mise en œuvre d’une frise représentant l’ensemble des actes et personnes acteurs d’un chantier (partie préparation de chantier)
    • Évaluations régulières par quiz et question/réponse
  • Préparer le chantier afin d'optimiser les ressources et anticiper les risques et opportunités

    • Les six étapes d'une bonne préparation de chantier
    • Relever, dans les pièces de marché, les points principaux: le délai dans l'acte d'engagement (AE), les pénalités et primes dans le "Cahier des clauses administratives particulières - CCAP", les tolérances dans le "Cahier des clauses techniques particulières – CCTP", la description sommaire de chaque prix dans le "Bordereau de prix unitaire – BPU", les plans, les coupes dans le document censés les contenir
    • La visite de chantier : motifs, contenu, déroulé
    • Définir l'objectif de la Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux
    • Panorama d’outils de préparation de chantier
    • Cas pratique sur la préparation d'un chantier : lister et créer un memento des tâches principales à la préparation de chantier
  • Préparer le démarrage du chantier

    • Dimensionner le chantier : les besoins en main d'œuvre par rapport au chantier, le calcul du nombre d'ouvriers nécessaires sur le chantier
    • Composer ses équipes de façon pertinente au regard du chantier et de la nature du chantier
    • Identifier les besoins en matériel,
    • Mettre en place le contrôle de son exécution
    • Transmettre les informations de façon synthétique et avec complétude au chef de chantier
    • Renseigner le diagramme de GANTT (ou planning à barres) : ensemble des tâches et leur regroupement en phase, les phases à caractère répétitif (cycle)
    • Effectuer le recalage du planning consécutivement aux types d'intempéries rencontrées
    • Étude de cas sur la préparation d'un chantier avec présentation orale des travaux pour valider la compréhension des informations transmises au chef de chantier
  • Sécuriser un chantier dans le respect des règles d'hygiène, de sécurité et environnementales

    • Déterminer au regard des effectifs présents sur le chantier les installations d’hygiène nécessaires ainsi que les conditions de restauration
    • Lister les équipements obligatoires et les équipements facultatifs sur un chantier
    • Classer et communiquer les constituants du plan de prévention : définition des phases d'activité dangereuses et les moyens de prévention spécifiques, adaptation des matériels, installations et dispositifs à la nature des opérations à réaliser ainsi que la définition de leurs conditions d'entretien, les instructions à donner aux salariés
    • Quelles informations indiquer dans le plan de respect de l'environnement
    • Identifier les enjeux environnementaux sur le chantier
    • Préciser les modalités concrètes de mise en œuvre des bonnes pratiques environnementales
    • Anticiper les risques d’impacts du chantier sur les cours d’eau
    • Etude de cas sur les dispositions à prendre dans le domaine de l'hygiène lors de sur la préparation d'un chantier, les mesures de sécurité et les mesures environnementales à prendre sur un chantier
  • PARTIE 3 : Conduite du chantier

  • Assurer le suivi du chantier dans le respect des missions confiées aux acteurs du chantier

    • Affecter les missions de préparation, validation des objectifs, saisie du budget, exécution du chantier, réception et pointage, signature de la réception et pointage, réception de la facturation
    • Identifier l'entité responsable de la bonne exécution des travaux par le sous-traitant
    • Définir les conditions de démarrage des travaux par le sous-traitant
    • S’assurer du respect des aspects contractuels vis-à-vis du sous-traitant et notamment sur les paiements
    • Étude de cas sur la gestion contractuelle du marché.
    • Évaluations des connaissances régulières par QCM
  • Contrôler l’exécution des travaux afin de maîtriser les délais et la qualité jusqu’à l’achèvement du chantier

    • Identifier le responsable de la qualité sur le chantier
    • Définir les deux éléments caractérisant un « point critique » et un « point d’arrêt »
    • Ventiler correctement les quatre types de dépenses ou de frais proposés dans les différents types de coût : coût de détection, coût de prévention, coût des anomalies internes, coût des anomalies externes.
    • Cas pratique : calcul du coût de fabrication d'un mètre linéaire de bordure béton, fourniture et pose
    • Mise en œuvre d’une frise représentant l’ensemble des actes et personnes acteurs d’un chantier (partie suivi et exécution de chantier)
  • Effectuer le suivi financier du chantier en utilisant les outils appropriés afin d'assurer la sécurité financière du chantier

    • Calculer le reste à faire (RAF) à la bonne échéance
    • Revalider la projection finale
    • Identifier les postes de dépenses constitutifs des frais généraux et en calculer le coefficient
    • Caractériser les quatre grands postes de dépenses relevant des dépenses directes pour la réalisation du chantier
    • Comment calculer la marge brute : formule à employer
    • Définir la marge nette
    • Utiliser une formule de calcul des coûts standards pour le coût horaire et pour le matériel
    • Le calcul du chiffre d'affaires à l'avancement
    • Effectuer l'accostage financier
    • Quelle nécessité de sous-traiter une partie complémentaire de l'ouvrage à réaliser
    • Cas pratique : effectuer un recalage budgétaire
  • Procéder à la réception des travaux afin d'identifier la recevabilité d'éventuelles réclamations et procéder à la mise en œuvre des garanties

    • Déterminer le destinataire du dossier des ouvrages exécutés (DOE) lors de la réception des travaux
    • Que contient le dossier des ouvrages exécutés : être en capacité d’identifier les documents manquants obligatoires : les schémas renseignés et les notices techniques
    • Dissocier, lors de la réception des travaux, le rôle du maître d'œuvre et du maître d'ouvrage au regard des actions à entreprendre à l'égard des entreprises concernées par les travaux et des réclamations qui seront présentées
    • Identifier les deux conséquences issues de la réception des ouvrages (avec ou sans réserves) : transfert de propriété et des responsabilités, départ des garanties dues par les entreprises
    • Étude de cas sur une phase de réception des travaux, traitement spécifique d’un cas où le maître d'ouvrage qui ne fait pas connaître la date de la visite de réception dans les délais impartis
  • Module 2 : S’approprier la mission managériale et relationnelle dévolue au conducteur de travaux (4 jours)

  • Utiliser un mode de communication adapté à la gestion d'équipe en vue d'optimiser les relations sur un chantier

    • Trouver des solutions à des problèmes rencontrés : utilisation de la méthode QQOQCCP et affectation des tâches correctives aux bons acteurs
    • Exposer clairement les éléments clefs d’un dossier et de façon explicite
    • Distinguer les faits des opinions
    • Mise en situation sur les modes de communication : Présentation d’une transmission d’informations du conducteur de travaux vers le chef de chantier en démarrage de chantier ou dans le cadre d’une visite de chantier, transmission d’informations sécurité dans le cadre d’un point starter/ ¼ heure sécurité ou un point de sécurité extraordinaire
    • Étude d’extraits de dialogues de chantier : repérer faits et opinions
  • Se positionner en tant que manager dans la gestion de l'équipe en vue de converger vers la réalisation d'objectifs communs

    • Identifier et illustrer son style de management : directif, persuasif, participatif, délégatif
    • Rapprocher son style de management et le niveau d’autonomie de son équipe ou de son Chef de Chantier au regard des compétences perçues et du degré de motivation
    • Savoir fixer un objectif à son équipe ou pour soi-même
    • Déterminer des critères et des indicateurs de performance
    • Atelier en binôme : illustrer sa posture et son style de management par rapport à son équipe
    • Exercice : définir des objectifs « SMART » et les indicateurs quantitatifs ou qualitatifs qui lui permettront d’en mesurer soit l’avancement, soit la qualité du résultat
  • Se positionner en tant que manager dans la gestion de l'équipe en vue d’arbitrer les situations délicates sur le chantier

    • Savoir choisir un outil d’arbitrage en fonction de la situation, (DESC ou l’OSBD ou autre outil)
    • Analyser la situation et dissocier fait et opinion, objectif et finalité, valeurs et actes.
    • Savoir organiser et cadrer l’échange
    • Garder la main tout au long de l’échange, orienter jusqu’à l’émergence de solutions.
    • Favoriser l’expression de son interlocuteur et sa prise de conscience ou sa prise de responsabilité
    • Acter des solutions fermes et donner une suite à l’échange
    • Adopter une posture assertive
    • Mises en situation en binôme, relative à une gestion de situation de régulation ou conflictuelle avec un collaborateur ou avec l’équipe ou un interlocuteur extérieur au chantier (client, ingénieur, riverain, sous-traitant, …)
    • Jeu de rôle sur la gestion de conflit en utilisant le DESC ou l’OSBD ou autres outils de séquençage de communication
  • Améliorer sa stratégie managériale afin d'optimiser la coordination de l'équipe et s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue dans la gestion des équipes

    • Savoir réguler son style de management en fonction des situations et des interlocuteurs
    • Analyser ses atouts, ses faiblesses, ses apprentissages, ses changements ainsi que ceux de son équipe
    • Identifier ses points de progrès et ceux de son équipe
    • Savoir être force de proposition pour lui-même en tant que manager et pour ses activités
    • Auto évaluation guidée : à partir de situations réelles rencontrées, réflexion individuelle à l’écrit, pendant 20 min puis dans le cadre d’un échange en plénière. Chaque candidat formalise les points clefs sur lesquels il souhaite agir et évoluer, puis identifie ses atouts, ses points de progrès, ses réflexions, et donne des exemples relatifs à sa posture de manager, sa façon de piloter le collectif, sa façon d’impliquer son équipe ou de déléguer
  • Évaluation par l’intervenant

Animée par

  • Nathalie BOURCHEIX LEBLOND

    Nathalie BOURCHEIX LEBLOND Indépendante

  • André DUMAS

    André DUMAS Eurl ADS

Publics concernés

  • Conducteur de travaux ; Chef de chantiers ; Entreprise de travaux publics

  • Entreprise de TP ; Industriel ; Bureau d'études techniques

Nos stagiaires recommandent nos formations :

8.6/10
643 Avis

Critères d'admission

  • Cette formation entre dans le champ d'application des dispositions relatives à la formation professionnelle continue car considérée comme une action d'adaptation et de développement des compétences des salariés.

Prérequis de la formation

  • Aucun prérequis n'est nécessaire

Certifications et Agréments

ISQ-OPQF

Qualification professionnelle délivrée aux organismes de formations en reconnaissance de leur professionnalisme. Il est fondé sur les critères suivants de respect de la règlementation, l'adéquation des compétences et des moyens techniques et humains aux actions de formation, la satisfaction des clients, la pérennité financière, le respect du code de déontologie, du code de conduite professionnelle et du règlement intérieur.

Prise en charge OPCO

Notre organisme est référencé par les OPCO et nos formations peuvent être prises en charge

Prochaine(s) session(s)

Tarif(s) d'inscription

Le tarif comprend : l'accès à l’événement et/ou formation, les pauses, la restauration (selon le format et les horaires de l’événement), les supports papier ou électronique pour les événements de format conférence et les formations
7 500,00 €HT / 9 000,00 € TTC

Sur le même thème

  • Modalités pédagogiques, d'évaluation et techniques

    • Modalités pédagogiques:
    • Pour les formations synchrones-présentiel ou classes virtuelles (formations à distance, en direct), les stages sont limités, dans la mesure du possible, à une douzaine de participants, et cherchent à respecter un équilibre entre théorie et pratique. Chaque fois que cela est possible et pertinent, des études de cas, des mises en pratique ou en situation, des exercices sont proposées aux stagiaires, permettant ainsi de valider les acquis au cours de la formation. Les stagiaires peuvent interagir avec le formateur ou les autres participants tout au long de la formation, y compris sur les classes virtuelles durant lesquelles le formateur, comme en présentiel peut distribuer des documents tout au long de la formation via la plateforme. Un questionnaire préalable dit ‘questionnaire pédagogique’ est envoyé aux participants pour recueillir leurs besoins et attentes spécifiques. Il est transmis aux intervenant(e)s avant la formation, leur permettant de s’adapter aux publics. Pour les formations en E-learning (formations à distance, asynchrones), le stagiaire peut suivre la formation à son rythme, quand il le souhaite. L’expérience alterne des vidéos de contenu et des activités pédagogiques de type quizz permettant de tester et de valider ses acquis tout au long du parcours. Des fiches mémos reprenant l’essentiel de la formation sont téléchargeables. La présence d’un forum de discussion permet un accompagnement pédagogique personnalisé. Un quizz de validation des acquis clôture chaque parcours. Enfin, le blended-learning est un parcours alternant présentiel, classes virtuelles et/ou e-learning.
    • Modalités d'évaluation:
    • Toute formation se clôture par une évaluation à chaud de la satisfaction du stagiaire sur le déroulement, l’organisation et les activités pédagogiques de la formation. Les intervenant(e)s évaluent également la session. La validation des acquis se fait en contrôle continu tout au long des parcours, via les exercices proposés. Sur certaines formations, une validation formelle des acquis peut se faire via un examen ou un QCM en fin de parcours. Une auto-évaluation des acquis pré et post formation est effectuée en ligne afin de permettre à chaque participant de mesurer sa progression à l’issue de la formation. Une évaluation à froid systématique sera effectuée à 6 mois et 12 mois pour s’assurer de l’ancrage des acquis et du transfert de compétences en situation professionnelle, soit par téléphone soit par questionnaire en ligne.
    • Modalités techniques FOAD:
    • Les parcours sont accessibles depuis un simple lien web, envoyé par Email aux stagiaires. L’accès au module de E-learning se fait via la plateforme 360Learning. La durée d’accès au module se déclenche à partir de la réception de l’invitation de connexion. L’accès aux classes virtuelles se fait via la plateforme Teams. Le(a) stagiaire reçoit une invitation en amont de la session lui permettant de se connecter via un lien. Pour une bonne utilisation des fonctionnalités multimédia, vous devez disposer d’un poste informatique équipé d’une carte son et d’un dispositif vous permettant d’écouter du son (enceintes ou casque). En ce qui concerne la classe virtuelle, d’un microphone (éventuellement intégré au casque audio ou à la webcam), et éventuellement d’une webcam qui permettra aux autres participants et au formateur de vous voir. En cas de difficulté technique, le(a) stagiaire pourra contacter la hotline au 01 70 72 25 81, entre 9h et 17h ou par mail au logistique@infopro-digital.com et la prise en compte de la demande se fera dans les 48h.