BIM

BIM Modeleur

Mettre en place une démarche de modélisation BIM en agence

Nouveau !

MRV32

2 jours

14 heures

1 495 €ht

Objectifs de la formation

  • Replacer les missions du BIM Modeleur dans la globalité d’un projet BIM

  • Identifier les interactions du BIM Modeleur avec le BIM Manager

  • Pratiquer la modélisation et les imports/exports sur logiciel

Programme Résumé

BIM Modeleur

Mettre en place une démarche de modélisation BIM en agence

2 jours 14 heures

télécharger le programme

Ce n’est pas une formation de CAO, les outils de modélisation seront abordés rapidement. Le module est axé sur les compétences d’un BIM Modeleur (logiciels Archicad / Revit). Les stagiaires doivent déjà avoir pratiqué un logiciel BIM.

voir le programme long

  • Jour 1 : Le métier de BIM Modeleur
  • Définir le métier du BIM Modeleur

    • Situer le contexte et les attentes du métier
    • Découvrir les contours du métier émergent de BIM Modeleur : rôle, fonction, attributions, responsabilités
    • Illustration : Capsules vidéo
  • Positionner le modeleur BIM dans l’organisation projet

    • Les différents intervenants et leurs rôles dans le BIM Management
    • Comprendre les attendus de la MOA : les objectifs et les usages BIM
    • Déterminer comment appliquer la convention BIM
    • Identifier les livrables, la codification des fichiers et documents
    • Les LOD (exemples des différentes phases)
    • Mise en application : exercice de classement des LOD selon les visuels fournis, analyse d’une convention BIM. Apports complémentaires de la formatrice avec des capsules vidéo
  • Collaboration et interopérabilité : travailler dans le cloud

    • La dimension juridique et de sécurité des données
    • Formats d’échange (2D et 3D)
    • Traducteurs IFC
    • Import/Export IFC pour les différents métiers : export ingénierie structure, fluides ou coordination.
    • Connaitre le format BCF
    • Détecter les collisions (clashes) : savoir vérifier sa maquette dans un viewer (Tekla BIMsight/ Solibri)
    • La collaboration : les plateformes numériques, de nouveaux outils
    • Exporter la maquette : les différents échanges de fichiers
    • Mise en pratique : se familiariser avec les viewers Kroqi et Tekla BIMsight à partir d’une maquette numérique IFC fournie
  • Optimiser le BIM dans son agence

    • Définir le gabarit de travail dans la charte BIM
    • Implanter une charte commune pour structurer les projets (dénomination des projets, découpages des modèles, structuration des vues pour les différents LOD, codification des documents)
  • Comment gérer les données de vos projets BIM

    • La géolocalisation, les données géomètre, les nuages de points
    • Implanter et gérer les bibliothèques d’objets
    • Informations des éléments : Quantités et données, Propriétés
    • Nomenclatures
    • Les exports et imports
    • Quiz interactif
  • Jour 2 : Expérimenter l'interopérabilité entre logiciels de modélisation (Archicad/Revit)
  • Journée consacrée à la mise en pratique sur logiciel des éléments suivants :

    • Implanter le projet et produire les informations, la géolocalisation, les contenus externes, les nuages de points, le fichier du géomètre
    • Intégrer l’information des objets dans la maquette : classification et propriétés des éléments, import d’objets de fabricants, les raccords de construction, la création de matériaux de construction, les profils complexes
    • Les métrés et quantitatifs : l’outil Zone/ créer des surfaces SHOB/SHON, sectorisation du projet, nomenclatures et tableaux avec exports
    • Structurer le projet : création des fichiers modèle avec la charte, les vues modèles avec substitutions graphiques et jeux de calques, les affichages pour l’ingénieur structure et la coordination, le jeu de publications dans une feuille avec cartouche, le mise ne place de la charte graphique selon les LOD
    • Gérer l’interopérabilité des données : le gestionnaire de projet IFC (Propriétés IFC, Associations IFC, Produits types IFC), les traducteurs IFC (schémas, filtrages, …), la réalisation des imports/exports IFC pour les différentes vues métiers, la détection de collisions
  • Exporter la maquette réalisée dans Kroqi

    • Ouvrir et vérifier la maquette numérique dans Tekla Bimsight
    • BIMx : export de la maquette numérique et import sur une tablette
    • Application sur ordinateur équipé des logiciels
  • Jour 1 : Le métier de BIM Modeleur
  • Définir le métier du BIM Modeleur

    • Situer le contexte et les attentes du métier
    • Découvrir les contours du métier émergent de BIM Modeleur : rôle, fonction, attributions, responsabilités
    • Illustration : Capsules vidéo
  • Positionner le modeleur BIM dans l’organisation projet

    • Les différents intervenants et leurs rôles dans le BIM Management
    • Comprendre les attendus de la MOA : les objectifs et les usages BIM
    • Déterminer comment appliquer la convention BIM
    • Identifier les livrables, la codification des fichiers et documents
    • Les LOD (exemples des différentes phases)
    • Mise en application : exercice de classement des LOD selon les visuels fournis, analyse d’une convention BIM. Apports complémentaires de la formatrice avec des capsules vidéo
  • Collaboration et interopérabilité : travailler dans le cloud

    • La dimension juridique et de sécurité des données
    • Formats d’échange (2D et 3D)
    • Traducteurs IFC
    • Import/Export IFC pour les différents métiers : export ingénierie structure, fluides ou coordination.
    • Connaitre le format BCF
    • Détecter les collisions (clashes) : savoir vérifier sa maquette dans un viewer (Tekla BIMsight/ Solibri)
    • La collaboration : les plateformes numériques, de nouveaux outils
    • Exporter la maquette : les différents échanges de fichiers
    • Mise en pratique : se familiariser avec les viewers Kroqi et Tekla BIMsight à partir d’une maquette numérique IFC fournie
  • Optimiser le BIM dans son agence

    • Définir le gabarit de travail dans la charte BIM
    • Implanter une charte commune pour structurer les projets (dénomination des projets, découpages des modèles, structuration des vues pour les différents LOD, codification des documents)
  • Comment gérer les données de vos projets BIM

    • La géolocalisation, les données géomètre, les nuages de points
    • Implanter et gérer les bibliothèques d’objets
    • Informations des éléments : Quantités et données, Propriétés
    • Nomenclatures
    • Les exports et imports
    • Quiz interactif
  • Jour 2 : Expérimenter l'interopérabilité entre logiciels de modélisation (Archicad/Revit)
  • Journée consacrée à la mise en pratique sur logiciel des éléments suivants :

    • Implanter le projet et produire les informations, la géolocalisation, les contenus externes, les nuages de points, le fichier du géomètre
    • Intégrer l’information des objets dans la maquette : classification et propriétés des éléments, import d’objets de fabricants, les raccords de construction, la création de matériaux de construction, les profils complexes
    • Les métrés et quantitatifs : l’outil Zone/ créer des surfaces SHOB/SHON, sectorisation du projet, nomenclatures et tableaux avec exports
    • Structurer le projet : création des fichiers modèle avec la charte, les vues modèles avec substitutions graphiques et jeux de calques, les affichages pour l’ingénieur structure et la coordination, le jeu de publications dans une feuille avec cartouche, le mise ne place de la charte graphique selon les LOD
    • Gérer l’interopérabilité des données : le gestionnaire de projet IFC (Propriétés IFC, Associations IFC, Produits types IFC), les traducteurs IFC (schémas, filtrages, …), la réalisation des imports/exports IFC pour les différentes vues métiers, la détection de collisions
  • Exporter la maquette réalisée dans Kroqi

    • Ouvrir et vérifier la maquette numérique dans Tekla Bimsight
    • BIMx : export de la maquette numérique et import sur une tablette
    • Application sur ordinateur équipé des logiciels

Animée par

  • Annalisa DE MAESTRI

    Annalisa DE MAESTRI

Publics concernés

  • Cabinet d’architecture, architecte, MOE

Critères d'admission

  • Cette formation entre dans le champ d'application des dispositions relatives à la formation professionnelle continue car considérée comme une action d'adaptation et de développement des compétences des salariés.

Prérequis de la formation

  • Aucun prérequis n'est nécessaire

Certifications et Agréments

ISQ-OPQF

Qualification professionnelle délivrée aux organismes de formations en reconnaissance de leur professionnalisme. Il est fondé sur les critères suivants de respect de la règlementation, l'adéquation des compétences et des moyens techniques et humains aux actions de formation, la satisfaction des clients, la pérennité financière, le respect du code de déontologie, du code de conduite professionnelle et du règlement intérieur.

Prise en charge OPCA

Notre organisme est référencé par les OPCA et nos formations peuvent être prise en charge

Les + de la formation

  • Une formation pratique permettant une expérimentation en formation

Prochaine(s) session(s)

  • Paris

    04-05/12/2019

    06-07/04/2020

    02-03/06/2020

    30/09-01/10/2020

    02-03/12/2020

Tarif(s) d'inscription

Le tarif comprend : l'accès à l’événement et/ou formation, les pauses, la restauration (selon le format et les horaires de l’événement), les supports papier ou électronique pour les événements de format conférence et les formations
Tarif général 1 495,00 €HT / 1 794,00 € TTC
INSCRIVEZ-VOUS À PLUSIEURS ET BÉNÉFICIEZ DE TARIFS RÉDUITS*

-5% sur chaque inscription dès le 2e inscrit

-10% sur chaque inscription dès le 3e inscrit

-15% sur chaque inscription dès le 4e inscrit

*sur le tarif général

Modalités pédagogiques et d’évaluation

  • Tous nos stages de formations sont limités, dans la mesure du possible, à une douzaine de participants.
  • Les formations se déroulent en présentiel ou en classe virtuelle avec un équilibre théorie / pratique. Chaque fois que cela est pertinent des études de cas et des mises en pratique ou en situation sont proposées aux stagiaires.
  • Un questionnaire préalable dit ‘questionnaire pédagogique’ est envoyé aux participants pour recueillir leurs besoins et attentes spécifiques. Il est transmis aux intervenant(e)s avant la formation, leur permettant de s’adapter aux publics.
  • Toute formation se clôture par une évaluation à chaud de la satisfaction du stagiaire sur le déroulement, l’organisation et les activités pédagogiques de la formation. Les intervenant(e)s évaluent également la session.
  • Une auto-évaluation des acquis pré et post formation est effectuée en ligne afin de permettre à chaque participant de mesurer sa progression à l’issue de la formation.
  • Une évaluation à froid systématique sera effectuée à 6 mois et 12 mois pour s’assurer de l’ancrage des acquis et du transfert de compétences en situation professionnelle, soit par téléphone soit par questionnaire en ligne.

Sur le même thème

S’inscrire Ajouter à ma sélection