Immobilier et Logement Social

La nouvelle Politique Immobilière de l’État (PIE)

Comprendre ses évolutions : les nouveaux outils et la nouvelle gouvernance

MIC110

1 jour

7 heures

Objectifs de la formation

  • Cerner les nouveaux objectifs de la PIE

  • Intégrer les enjeux qui en résultent

  • Comprendre la nouvelle organisation

Programme Résumé

La nouvelle Politique Immobilière de l’État (PIE)

Comprendre ses évolutions : les nouveaux outils et la nouvelle gouvernance

1 jour 7 heures

télécharger le programme

voir le programme long

  • Comprendre la finalité de la Politique Immobilière de l’État (PIE)

  • Cerner l’évolution de la stratégie immobilière de l’État

    • Comprendre les fonctions de France Domaine
    • Vers un renforcement du rôle de l’État à la Direction Immobilière de l’État (DIE) et un resserrement de la gouvernance
  • Maîtriser les mécanismes inhérents à la nouvelle direction

    • Intégrer le fonctionnement de la DIE
    • Comprendre le rôle du réseau des responsables régionaux de la PIE (équipes renforcées) et la place qu’occupent les Préfets de région
  • Identifier et comprendre le fonctionnement des nouveaux outils de la réforme

    • Quels sont les nouveaux outils stratégiques
    • Comprendre le remaniement des Schémas Directeurs Immobiliers Régionaux (SDIR)
    • Systématisation de l’analyse économique immobilière
    • Analyser l’avancé des chantiers sur la base des Cellules Départementales de Suivi de l’Immobilier de l’État (CDSIE)
    • Intégrer la nouvelle philosophie des SDIR : intérêt accru envers les opérateurs et envers l’immobilier dit spécifique
  • Cerner les caractéristiques de la nouvelle gouvernance budgétaire

    • Comprendre les changements en termes de rationalisation : par la recherche d’objectifs de performance énergétique, l’accessibilité, libérer du foncier mobilisable pour du logement
    • Vers une mutualisation accrue
    • Simplification et recentrage de la gouvernance interministérielle
    • Modernisation de la gouvernance budgétaire : examen spécifique des dépenses immobilières
  • Faire le point sur les tendances 2019

  • Comprendre la finalité de la Politique Immobilière de l’État (PIE)

  • Cerner l’évolution de la stratégie immobilière de l’État

    • De la création de France Domaine : comprendre les fonctions de cet organisme
    • Vers un renforcement du rôle de l’État à la Direction Immobilière de l’État (DIE) et un resserrement de la gouvernance
  • Maîtriser les mécanismes inhérents à la nouvelle direction

    • Intégrer le fonctionnement de la DIE
    • Comprendre le rôle du réseau des responsables régionaux de la PIE (équipes renforcées) et la place qu’occupent les Préfets de région
    • Identifier et cerner les évolutions dans les processus de décision de la DIE
  • Identifier et comprendre le fonctionnement des nouveaux outils de la réforme

    • Quels sont les nouveaux outils stratégiques
    • Comprendre le remaniement des Schémas Directeurs Immobiliers Régionaux (SDIR)
    • Quels retours d’expérience sur leur expérimentation ces dernières années : large diagnostic préalable et systématisation de l’analyse économique immobilière
    • Analyser l’avancé des chantiers sur la base des Cellules Départementales de Suivi de l’Immobilier de l’État (CDSIE)
    • Intégrer la nouvelle philosophie des SDIR : intérêt accru envers les opérateurs et envers l’immobilier dit spécifique
  • Cerner les caractéristiques de la nouvelle gouvernance budgétaire

    • Comprendre les changements en termes de rationalisation : par la recherche d’objectifs de performance énergétique, l’accessibilité, libérer du foncier mobilisable pour du logement
    • Vers une mutualisation accrue
    • Simplification et recentrage de la gouvernance interministérielle : Circulaire du premier ministre du 27 avril 2016, création d’une instance unique « Conférence Nationale de l’Immobilier Public » sous le pilotage de la DIE
    • Modernisation de la gouvernance budgétaire : examen spécifique des dépenses immobilières
  • Faire le point sur les tendances 2019

    • Décrypter le PLF 2019 au regard des enjeux immobiliers de l’État : mieux incarner l’État propriétaire, doter l’État d’une vraie stratégie de pilotage de ses actifs immobiliers, moderniser le financement de la PIE, renforcer la professionnalisation de la fonction immobilière

Animée par

  • Jean-Louis  DURET

    Jean-Louis DURET De Patrimonio

  • Jean-Louis DURET

    De Patrimonio

    Consultant

Publics concernés

  • Responsable du service des moyens généraux ; Responsable patrimoine et achat ; Directeur de l’immobilier

  • Administration ; Collectivité ; Entreprise publique ; Promoteur ; Aménageur

Critères d'admission

  • Aucun prérequis n'est nécessaire

Prérequis de la formation

  • Aucun prérequis n'est nécessaire

Certifications et Agréments

ISQ-OPQF

Qualification professionnelle délivrée aux organismes de formations en reconnaissance de leur professionnalisme. Il est fondé sur les critères suivants de respect de la règlementation, l'adéquation des compétences et des moyens techniques et humains aux actions de formation, la satisfaction des clients, la pérennité financière, le respect du code de déontologie, du code de conduite professionnelle et du règlement intérieur.

Prise en charge OPCA

Notre organisme est référencé par les OPCA et nos formations peuvent être prise en charge

Prochaines sessions et tarifs

Pour plus d'information sur les dates de sessions et les tarifs, contactez-nous

Programme disponible en intra

contactez-nous

Modalités pédagogiques et d’évaluation

  • Tous nos stages de formations sont limités, dans la mesure du possible, à une douzaine de participants.
  • Les formations se déroulent en présentiel ou en classe virtuelle avec un équilibre théorie / pratique. Chaque fois que cela est pertinent des études de cas et des mises en pratique ou en situation sont proposées aux stagiaires.
  • Un questionnaire préalable dit ‘questionnaire pédagogique’ est envoyé aux participants pour recueillir leurs besoins et attentes spécifiques. Il est transmis aux intervenant(e)s avant la formation, leur permettant de s’adapter aux publics.
  • Toute formation se clôture par une évaluation à chaud de la satisfaction du stagiaire sur le déroulement, l’organisation et les activités pédagogiques de la formation. Les intervenant(e)s évaluent également la session.
  • Une auto-évaluation des acquis pré et post formation est effectuée en ligne afin de permettre à chaque participant de mesurer sa progression à l’issue de la formation.
  • Une évaluation à froid systématique sera effectuée à 6 mois et 12 mois pour s’assurer de l’ancrage des acquis et du transfert de compétences en situation professionnelle, soit par téléphone soit par questionnaire en ligne.
Nous contacter