[Folle Semaine] Lucie COCHET : « Achatpublic.com a su s’adapter aux nouveaux moyens de dématérialisation des formations avec la plateforme impulse-sign et les classes virtuelles »

Interview

A l’occasion de la 6ème édition de la Folle Semaine des Marchés Publics, Lucie COCHET parle des formations qu’elle va animer pendant ce rendez-vous. L’occasion pour elle d’évoquer les grandes tendances liées aux marchés publics et les enjeux majeurs à prendre en compte pour les acheteurs publics.

  • Depuis combien de temps travaillez-vous avec achatpublic.com ?

Depuis 2019

  • Qu’aimez-vous dans votre collaboration avec achatpublic.com ?

Les formations sont toujours organisées avec beaucoup de rigueur et dans un environnement de qualité.
Achatpublic.com a également su s’adapter aux nouveaux moyens de dématérialisation des formations avec la plateforme impulse-sign et les classes virtuelles.

  • Sur quelles thématiques intervenez-vous dans le cadre de La Folle Semaine ?

Les marchés publics (marchés publics d’assurance, dématérialisation des marchés publics, etc.)

  • Quel est votre parcours professionnel ?

Je suis avocate depuis 8 ans au sein d’un cabinet d’affaires lyonnais et j’interviens régulièrement pour des formations en intra et en inter en formation initiale ou continue.

  • Quelles sont les spécificités des formations que vous animez ?

J’essaye de réserver un temps important à la mise en situation, en travaillant sur des exemples récents que j’actualise à chaque formation.

Je prends également le soin de toujours intégrer les toutes dernières actualités en lien avec le sujet de la formation et de faire des zooms sur les réformes en cours ou à venir (protection sociale complémentaire dans la fonction publique, réforme des catastrophes naturelles, etc.).

  • Quelles sont, selon vous les grandes tendances liées aux marchés publics ?

Dans les marchés publics et tout particulièrement dans le secteur des assurances, les acteurs publics ont de plus en plus de difficulté à faire jouer la concurrence. Le marché de l’assurance se resserre et on constate une tendance haussière, ainsi que la multiplication des infructuosités.
En bref, les rapports avec les candidats aux marchés publics évoluent et les acheteurs publics doivent s’adapter à ce nouveau contexte économique.

  • Quelles sont, selon vous, les enjeux majeurs à prendre en compte dans l’avenir pour les marchés publics ?

De manière générale, on pense évidemment aux enjeux liés à la commande publique responsable. Toutefois, les ambitions en la matière des acheteurs publics risquent d’être contrariées par les préoccupations économiques.

Plus particulièrement, dans le secteur des assurances, la grande réforme de la protection sociale complémentaire dans la fonction publique va conduire à la conclusion de nombreux nouveaux marchés publics d’assurance pour couvrir ces obligations nouvelles s’imposant aux acheteurs publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez le catalogue des formations 2022