LUTTE CONTRE LA FRAUDE

15 référents du secteur dévoilent leurs stratégies face à l’envolée du risque en santé et dommages

- PARIS

Droit / Réglementation / Assurance Dommages

Téléchargez le programme

Cet évènement s'adresse :

  • Présidents, Directions générales, Directions de la gestion des risques, Directions conformité et contrôle interne, Directions juridiques, Direction des indemnisations, Directions de la gestion des sinistres, Directions des réseaux de prestataires, Directions techniques, Directions de partenariats et services de réparation, Experts, Actuaires, Directions commerciales
  • Compagnies d'assurance, Bancassurance, Institutions de prévoyance, Mutuelles, Cabinets de courtage, Cabinets d'experts, Cabinets de conseil, Organisations professionnelles
8h30 Accueil des participants
09h00-10h00

DEBAT D'OUVERTURE - Généralisation du tiers payant et fraude en bande organisée : quelles solutions pour endiguer l’explosion annoncée de la fraude en santé ?

  • Généralisation du tiers payant et de la complémentaire santé : vers un renforcement du phénomène « payeur aveugle » ?
  • Entre effet de banalisation et changement de cadre législatif, comment se positionner pour lutter contre l’inflation de la fraude en santé
  • Bande organisée : avec quels moyens faire face à la sophistication des techniques de fraude
  • Isabelle HEBERT Directrice Groupe Adjointe Assurance obligatoire et complémentaire, Membre du Comex MGEN
  • Frédéric NGUYEN KIM Directeur ALFA – Agence pour la Lutte contre la Fraude à l’Assurance
  • Nathalie THOOL Directrice santé prévoyance emprunteurs et dépendance ALLIANZ FRANCE
  • Cécile WAQUET Directrice ajointe direction métier santé prévoyance AG2R LA MONDIALE
10h00-10h30

INTERVIEW CROISEE - Comment l’entrée en vigueur de Solvabilité 2 change-t-elle la donne en matière de gestion du risque fraude ?

  • Risque opérationnel : comment le pack prudentiel influence-t-il l’appréciation du risque fraude ? Quelle maturité des acteurs ?
  • Quantification de la fraude, connaissance du risque, reporting : quid des obligations exigées par l’ACPR
  • Mise en place d’une politique de vigilance à tous les étages : quelles difficultés dans une approche top-down de management du risque
10h30-11h00 Pause
11h00-11h20

TEMOIGNAGE - Autorisation unique de la CNIL : quelles précautions prendre dans le cadre du traitement des données personnelles ?

  • Isabelle SANSOT Juriste Secteur économique au sein de la Direction de la Conformité CNIL
  • Dans ce cadre réglementaire, quelles données peuvent être croisées, pour quelles finalités, sous quelles conditions
  • Fraude interne, contrats d’assurance vie non réclamés : peut-on se préparer à des évolutions réglementaires facilitant la détection de la fraude
  • Qu’attendre du nouveau règlement européen ?
11h20-12h15

TABLE RONDE - Auto et dommages corporels : jusqu’où peut-on aller en matière d’investigation ?

  • 2% des cas de fraude mais 47% des enjeux financiers : en quoi la détection des abus relatifs aux dommages corporels devient une priorité
  • Enquêter sans porter atteinte à la vie privée : quel cadre respecter pour mener une investigation
  • Absence de preuves médicales tangibles : dans quels cas avoir recours à un agent de recherche
  • Quelles méthodes d’investigation possibles ? Pour quel retour sur investissement
12h15-13h45 Déjeuner
13h45-14h30

FACE A FACE - Malakoff Médéric / SwissLife Prévoyance et Santé : deux stratégies pertinentes d'appréhender ses réseaux de soins

  • Intensification de la collaboration Assureurs / Réseaux de soins : quelles opportunités
  • Prévention de la fraude : quelles stratégies « win-win » mettre en place avec ces partenaires
  • Labels, réseaux intégrés, partenariats : quel positionnement adopter pour gagner en maîtrise de son portefeuille clients
14h30-15h30

INTERVIEW CROISEE - Détection de la fraude en temps réel : un moyen efficace pour améliorer sa connaissance et sa relation clients

  • Introduction : face aux mutations du risque, comment la maîtrise de la data est devenue clé dans la détection de la fraude
  • Nombre de fraudes détectées, ROI : quelle pertinence des investissements dans le numérique
  • Quelles difficultés opérationnelles à l’implémentation d’un système de traitement des données en temps réel
  • Rassurer tout en dissuadant : comment communiquer lorsqu’on investit en matière de lutte contre la fraude
15h30-16h00

TEMOIGNAGE - Externalisation de la détection de la fraude : quels avantages à collaborer avec des start-up ?

  • Textes, images, liens sociaux : quelles données utiliser pour traquer les fraudeurs
  • Comment la technologie peut être support à la prise de décision
  • Quelles modalités et quel coût d’installation, pour quel retour sur investissement
16h00-16h30

DEBAT - A horizon 5 ans, quelle valeur ajoutée pour le machine learning dans la lutte contre la fraude ?

  • Quelles applications attendre du machine learning et du déploiement d’algorithmes auto-générés dans le secteur de l’assurance ? Avec quelle efficacité
  • A l’avenir, la lutte contre la fraude passera-t-elle exclusivement par le big data et le machine learning
  • Actuaires, data scientists, machine learners : quelles évolutions métier peut-on envisager
16h30

ALLOCUTION DE CLOTURE

  • Bruno NICOULAUD Expert de haut niveau de la Délégation Nationale à la Lutte contre la Fraude MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS
  • François GRANDET Directeur adjoint DACCRF
17h Fin de journée

Nos partenaires

S'associer à l'événement

  • Ernst & Young

Nos soutiens

  • ALFA
  • ANEA
  • CTIP
  • FFA
  • ROAM

Restez informés

De nos futures conférences et formations