Intercommunalité et Affaires scolaires

Comment piloter dans le cadre de la mutualisation

GIN12

1 jour

7 heures

Objectifs de la formation

  • Comprendre les enjeux et les perspectives de la mutualisation

  • Trouver une réponse aux enjeux de l’exercice de la compétence scolaire

  • Identifier les trois points de vigilance majeurs

Programme

Intercommunalité et Affaires scolaires

Comment piloter dans le cadre de la mutualisation

1 jour 7 heures

  • Comprendre les enjeux structurels et conjoncturels de l’exercice des compétences scolaires et périscolaires

    • Comprendre dans quelle mesure ces enjeux matériels sont partagés par toutes les collectivités
    • Procéder à l’entretien et aux adaptations règlementaires des bâtiments
    • Comment répondre à la diversité et aux besoins de renouvellement du matériel
    • Des enjeux organisationnels confortés en zone rurale par la réforme des rythmes scolaires
    • Appréhender la problématique du recrutement et de la pérennisation des emplois dans les métiers de l’animation
    • Comment assurer le remplacement des ATSEM en zone rurale
  • Analyser les enjeux et les perspectives de la rationalisation des moyens et du personnel : notion et degré de mutualisation

    • Définir à partir d’études de cas concrets la typologie des actions de mutualisation, du groupement de commande au service commun
    • Mettre en place un service commun d’ATSEM pour garantir une continuité du service
    • Mutualiser le matériel et proposer une offre de service élargie
    • Mutualiser les bâtiments : quelle marche à suivre
    • Moderniser votre outil de groupement de commandes
    • Appréhender la mutualisation comme une alternative opérationnelle au transfert de compétences
    • Mettre en place la mutualisation dans le cadre d’une réponse à des besoins structurels
    • Savoir utiliser l’outil, adaptable et rationnel
  • Quels sont les points de vigilance incontournables et les facteurs clés de succès d’une mutualisation appliquée aux Affaires Scolaires

    • Déterminer les préalables à la mutualisation : le diagnostic des besoins et des attentes
    • Maîtriser les critères d’analyse des besoins et des attentes et choisir les scénarios : temporalité, faisabilité
    • Sécuriser le critère financier : déterminer la répartition financière des charges au plus juste par la maîtrise des techniques d’évaluation
  • Sécuriser la mise en œuvre de votre projet de mutualisation des affaires scolaires par la mise en place de documents dédiés

  • ETUDES DE CAS : analyse de modèles de mutualisation et transposition de scénarios à votre territoire

    • Le schéma de mutualisation
    • Les conventions de mutualisation

Animée par

  • Aurélie DRESSAYRE

    Aurélie DRESSAYRE Cabinet Landot

  • Aurélie DRESSAYRE

    Cabinet Landot

    Avocat

  • Après avoir consacré son doctorat à l’étude comparée des collectivités territoriales sous l’angle du droit international et européen, Aurélie Dressayre a développé ses compétences tant en conseil qu’en contentieux dans des domaines variés du droit public auprès d’un Cabinet dédié aux collectivités territoriales. Elle intervient en assistance à des collectivités territoriales et à leurs groupements intercommunaux sur toutes questions liées à l'exercice de leurs compétences (fusion et transfert de compétences et toutes questions de biens, de contrats, de personnels y compris sur les questions de mutualisations) . Elle est l'auteur d'un ouvrage sur la mutualisation dans les domaines scolaires et périscolaires.
  • SES ANIMATIONS :

    METROPOLES , Quelles bonnes pratiques européennes et internationales

Publics concernés

  • Directeurs et cadres en charge des services d’éducation, affaires scolaires et périscolaires et animation

Critères d'admission

  • aucun prérequis n'est nécessaire

Prérequis de la formation

  • Aucun prérequis n'est nécessaire

Prochaines sessions et tarifs

Pour plus d'information sur les dates de sessions et les tarifs, contactez-nous

Modalités pédagogiques

  • Un questionnaire préalable sera envoyé aux participants pour recueillir leurs besoins et attentes spécifiques, et sera transmis au(x) formateur(s) avant la formation
  • Tous nos stages de formations sont limités, dans la mesure du possible, à une douzaine de participants
  • Les formations sont déroulées en présentiel ou en classe virtuelle et étayées, chaque fois que cela est pertinent, d’études de cas et de mise en pratique ou en situation
  • Un formulaire d’évaluation du formateur et du déroulé du programme suivi sera proposé aux participants à la fin du stage
Nous contacter