[Folle Semaine] Anna Maria SMOLINSKA : « Toutes les formations que j’anime sont tournées vers l’opérationnel »

Interview

A l’occasion de la 6ème édition de la Folle Semaine des Marchés Publics, Anna Maria SMOLINSKA prend la parole sur les formations qu’elle anime. Cette interview lui permet de revenir sur la relation forte qu’elle a su créer avec achatpublic.com au fil du temps, pour des formations toujours plus tournées vers l’opérationnel.

  • Depuis combien de temps travaillez-vous avec achatpublic.com ?

J’ai eu l’occasion d’intervenir pour achatpublic.com lorsque j’étais avocate collaboratrice, depuis plusieurs années. Désormais installée à mon compte, depuis le début de l’année, je continue à animer des formations pour achatpublic.com. Il m’arrive également de participer aux publications du blog, notamment à travers une collaboration avec ses journalistes (format interview).

  • Qu’aimez-vous dans votre collaboration avec achatpublic.com ?

Cette collaboration m’offre l’opportunité d’entrer en interaction avec des personnes qui ne font pas nécessairement partie de mon réseau existant – cela me permet d’élargir mes horizons et créer de nouvelles relations.

  • Sur quelles thématiques intervenez-vous dans le cadre de La Folle Semaine ?

Pour achatpublic.com j’anime différentes formations relevant du champ de la commande publique, domaine dans lequel je me suis spécialisée et pour lequel j’ai obtenu une qualification spécifique délivrée par le Conseil national des barreaux. Pour cette Folle semaine j’anime deux modules spécifiques consacrés respectivement aux marchés globaux de performance et à l’achat innovant.

  • Quel est votre parcours professionnel ?

Je suis issue du monde universitaire : pendant 5 ans j’étais enseignant-chercheur « à temps plein » à l’Université Jean Moulin à Lyon. A l’issue de cette période j’ai soutenu et publié une thèse en droit international public et obtenue le grade de docteur en droit.

Ensuite j’ai intégré l’école des avocats de la Région Rhône-Alpes et suis devenue collaboratrice d’un cabinet lyonnais tourné vers l’assistance, principalement (mais pas uniquement) des personnes publiques lors des opérations de construction.

Au sein de ce cabinet j’ai principalement travaillé sur les thématiques liées à la commande publique, la domanialité et la construction, qui sont devenues mes domaines de prédilection.

Après une spécialisation obtenue en 2020 j’ai poursuivi, depuis janvier 2022, mon activité d’avocat à titre individuel.

Mon cabinet est, sans surprise, entièrement dédié à la commande publique, gestion du domaine des personnes publiques et au droit de la construction. Je partage mon activité entre le conseil et le contentieux (notamment le référé précontractuel) et, bien sûr, la formation.

  • Quels sont les  spécificités de la formation que vous animez ?

Toutes les formations que j’anime sont tournées vers l’opérationnel. Bien évidemment, je partage avec les stagiaires tous les fondements juridiques et apporte une explication du cadre légal et réglementaire mais je tiens également à partager avec eux (et de manière réciproque) les retours d’expérience. Je propose beaucoup de solutions concrètes et opérationnelles, j’utilise les « vrais » exemples et on travaille souvent autour des cas apportés par les stagiaires.

  • Quelles sont, selon vous les grandes tendances liées aux marchés publics (ou votre spécialité) ?

Aujourd’hui on ne peut bien évidemment pas faire fi des tendances en faveur de l’innovation et celles qui vont vers un « verdissement » (pour l’instant timide) de la commande publique. Il faut également mentionner, plus généralement, la recherche d’un achat efficace et performant, devenue la préoccupation majeure des acheteurs soumis aux règles de la commande publique.

  • Quelles sont, selon vous, les enjeux majeurs à prendre en compte dans l’avenir pour les marchés publics (ou votre spécialité) ?

Actuellement la préoccupation est partagée entre les enjeux environnementaux et de développement durable, d’une part, et la nécessité de rendre les marchés publics davantage « adaptables » aux situations de crise.

  • Que pouvez-vous nous dire sur les éditions précédentes de La Folle Semaine pendant lesquelles vous avez animé ?

Je n’ai pas encore eu le plaisir d’intervenir lors d’une Folle semaine, j’ai donc hâte de découvrir ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez le catalogue des formations 2022